01172018Headline:

20 ans d’emprisonnement à Assoa Adou? Rien que de la vengeance

20 ANS D’EMPRISONNEMENT A ASSOA ADOU? RIEN QUE DE LA VENGENCE

NE RECONNAIT-ON PAS L’ARBRE PAR SES FRUITS?

En outre, la culture et la personnalité d’un homme se traduisent dans les acts qu’il pose au quotidian envers ses semblables. Enfin, l’être humain ne vit pas au hazard; il a une identité qui reflète et influence ses actions. Entre la parole de Dramane et les acts qu’il pose, il y a un écart.

Malgré les efforts et les sacrifices des Ivoiriens, ils n’arrivent pas à accepter Dramane Ouattara dans leurs coeurs comme un des leurs, car l’homme démontre chaque jour par les acts qu’il pose, qu’il ne les aime pas.

En plus de la méchanceté qui le characterise et qu’il démontre par les tortures de ses opposants politiques, tous les procès envers ceux-ci, ne sont motivés que par la haine et la vengeance.

En déhors des discours classiques de campagne ou de propaganda permettant de s’attirer des applaudissements, sept ans de pouvoir ont suffit pour que les Ivoiriens se rendent compte que Dramane est un tribaliste, un xénophobe qui n’est au pouvoir que pour ses frères Nordistes, Burkinabés, arrivistes de la CDEAO et surtout pour ses maîtres de l’ombre. Le projet de Dramane est le suivant:

1-A COURT TERME, Dramane et ses agents cherchent des mechanisms pour faire mourir les opposants politiques en prison, pour dire ensuite: “ce n’est pas de ma faute, la justice était en train de faire son travail et hélas, ils sont morts. Mes condoléances à leurs familles…”

2-A LONG TERME, ils cherchent à écarter les Ivoiriens de leur pays afin de faire la place pour ses frères ressortissants Burkinabés et autres car la nature a horreur du vide.

UN VRAI IVOIRIEN au pouvoir, ne dormirait jamais tant que ses frères et soeurs continueraient de souffrir en exil. Celui-ci aurait depuis sa prise du pouvoir, mis en place un processus pour les faire revenir, et libérer les prisonniers politiques au nom de la réconciliation. Il est clair qu’une vraie réconciliation qui aboutirait à une Côte d’Ivoire unifiée, où les barrières tribales entre le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest seraient brisées et que tous les Ivoiriens feraient la promotion du VIVRE ENSEMBLE, n’arrange pas Dramane Ouattara. Tirons-en les leçons et avançons.

Pourquoi (Dramane et son regime) dissent-ils qu’il n’y a pas de prisonniers politiques, alors qu’ils conduisent des procès politiques contre le camp du President Gbagbo? Ils sont l’objet de chefs d’accusations pré-établis, souvent imaginaires sans la moindre preuve et des peines fantaisistes de 20 ans à la prison à vie, dans une court de justice à l’image de celle du TROISIEME REICH (NAZI) en 1933. Notre DST n’est-elle pas transformée en un camp de concentration sous Dramane Ouattara?

En effet, Cette autre condamnation du Professeur Assoa Adou, un collaborateur du President Laurent Gbagbo, n’a aucun sense; elle est ridicule, fantaisiste, honteuse et indigne de la Côte d’Ivoire d’Houphouët-Boigny.  Dramane: il faut un jour revenir sur terre afin que le monde témoigne de ta bonne foi, car trop c’est trop. Toute personne affiliée à Dramane devrait en avoir honte. Dramane n’a pas un esprit humain. Il ne se souvient de rien; même du bien qu’on lui aurait fait dans le passé.  POURQUOI?

1- Nous avons vu le Ministre Assoa Adou, en 2001, oeuvrant pour la paix en Côte d’Ivoire alors qu’il servait dans le gouvernement du Premier minister Affi N’guessan. C’est lui qui conduisait les missions de paix pour ramener le President Bédié, Alassane Ouattara et feu le General Robert Gueï, dans le processus de reconciliation du forum de 2001. Dramane qui était frappé d’un mandat d’arret international émis par le President Bédié pour faux et usage de faux, était en exil. Si Dramane était doté d’un esprit humain, il se serait souvenu du passé pour faire du bien en retour à ses bienfaiteurs, y compris le Professor Assoa Adou. Voila que Dramane l’accuse d’avoir tué sept agents de l’ONU qui étaient sur le terrain de guerre contre les FANCI, pour le condamner à 20 ans de prison. Peut-on être en guerre et ne pas être exposé à la mort? Assoa Adou était-il un chef de guerre ou un militaire? SOYONS SERIEUX!

2- Dramane Ouattara, en visite dans la region d’Abengourou le 18 Septembre 2015, repondant à la question d’un journaliste, lui demandant s’il savait que le fils de la region (Assoa Adou) était en prison! En reponse, Monsieur s’étonne et regarde son agent (Rudolf Höss) dit Hamed Bakayoko, qui lui signifie que, Assoa Adou est en prison. Dramane ne se souviendra plus de lui après son depart d’Abengourou jusqu’en 2017 pour enfin le condamner à 20 ans, pour “trouble à l’ordre publique.” Au même moment où ses propres enfants troublent l’ordre publique à l’aide de leurs armes à Bouaké, qu’il paye ensuite à coûts de milliards de nos Francs. QUELLE INCOHERENCE ET QUELLE CONTRADICTION!

Est-ce vraiment de cette façon qu’on traite ses opposants dans un pays normal? En Côte d’Ivoire, nous avons l’habitude de dire qu’il “faut traiter les autres comme l’on voudrait être traité.” Apparemment, Dramane qui ignore la culture Ivoirienne et qui n’a d’égard pour personne, ne se rend même pas compte de la haine, la division et du mécontentement qu’il a créés.

Houphouët-Boigny avait l’habitude de dire que: “la Côte d’Ivoire est une et indivisible.” C’est à dire que les Ivoiriens sont sensés être égaux. Comment alors peut-on se reclamer d’Houphouët, dire qu’on est Houphouëtiste, et pratiquer la division et le tribalisme? Comment faire des Nordistes, la race superieure en Côte d’Ivoire et ne pas se sentir gené? Et les Nordistes qui cautionnent ces pratiques xénophobiques ne se rendent pas compte que Dramane est de passage et qu’il partira un jour d’où il est venu car les Ivoiriens et les Ivoiriennes ne le connaissent ni d’Adam, ni d’Eve. Ces juges Nordistes dans cette Court de justice aux ordres, qui pratiquent l’injustice et qui distribuent des peines de 20ans à la prison à vie, qu’ils se rassurent de partir avec leur mentor lorsqu’il tombera car la Côte d’Ivoire de demain n’aura pas besoin d’eux.

Si nous aimons la Côte d’Ivoire, nous devons nous dire les vérités et eviter de cautionner l’imposture et les pratiques discriminatoires et xénophobiques de Dramane Ouattara. Par ces acts de vengeance, de tribalisme et de division, il est en train de poser les bases d’une guerre civile. Ne nous-y trompons pas; faire des Dioulas le people suprème en Côte d’Ivoire, c’est créer les bases d’une guerre civile car il est evident que toute personne qui arrivera au pouvoir après Dramane, devra s’efforcer à dementeller le systeme tribal que Dramane Ouattara aurait mis en place. La Côte d’Ivoire ne doit pas continuer sur cette base tribale. LE DIRE NE SIGNIFIE PAS, INCITER A LA HAINE comme le stipule la nouvelle loi bidon contre la presse en général.

QUELLE COTE D‘IVOIRE DRAMANE EST-IL EN TRAIN DE CONSTRUIRE?

Ivoiriens, Ivoiriennes, reveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

Daman Laurent Adjehi

Auteur/Ecrivain

Edit. En Chef – www.ivoirenewsinfo.net-USA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment