10202017Headline:

200 combattants de Boko Haram se sont rendus, selon l’armée au Nigeria

boko haram onu

L’armée nigériane a affirmé vendredi que plus de 200 insurgés du groupe islamiste Boko Haram se sont rendus lors de la reprise par l’armée de la ville de Banki , qui a été utilisée par les islamistes comme base pour mener des attaques vers le Cameroun.

 

“Plus de 200 membres de l’organisation terroriste Boko Haram se sont rendus aujourd’hui (vendredi) aux troupes nigérianes dans la ville de Banki”, a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l’armée Sani Usman.

La ville de Banki, dans l’Etat de Borno (nord-est), a été occupée par Boko Haram et utilisée comme base arrière pour mener des attaques transfrontalières vers le Cameroun, y compris dans et autour d’Amchidé, ville frontalière du Nigeria dans l’Extrême-nord, où des accrochages ont eu lieu mardi entre les insurgés et l’armée camerounaise.

Banki aurait été reprise par l’armée nigériane jeudi, d’après son porte-parole.

Mercredi, l’armée avait affirmé avoir arrêté 43 personnes suspectées d’être des combattants de Boko Haram, dont un commandant régional, et avoir sauvé 241 femmes et enfants soupçonnés d’avoir été détenus par les islamistes.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné aux forces armées jusqu’à fin novembre pour en finir avec Boko Haram. Mais l’espoir d’une fin rapide de l’insurrection, qui a fait plus de 15.000 morts en six ans, s’est révélé irréaliste.

AFP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment