01232017Headline:

2015 en ligne de mire, des secrets sur Gbagbo revelés au grand jour

gbagbo, mangou

Retour vers le passé

Près de 5 ans après la crise post-électorale, les détails sur la chute de Laurent Gbagbo sont remis au goût du jour par une journaliste française. « France-CI, une histoire tronquée », tel est le titre de l’oeuvre. Fanny Pigeau, auteure du livre a indiqué à quel moment le sort de l’ancien président a été scellée dans une interview livrée par L’Inter. « Après la sortie de son livre : la journaliste française revient à la charge », barre à sa Une le journal. Selon la journaliste, la décision d’écarter Laurent Gbagbo est intervenue « Très tôt après l’élection présidentielle de 2000. Les discours, les prises de position du nouveau président ont gêné. Il paraissait peu contrôlable. Il a par exemple remis en cause l’attribution à Bouygues du contrat de construction d’un troisième pont à Abidjan. Plus grave encore, ses ministres ont évoqué la possibilité de fermer la base militaire française installée en Côte d’Ivoire depuis l’indépendance », commente la journaliste. Cette interview est également exploitée par Notre Voie qui titre à sa Une : « Une journaliste française dévoile la face cachée de la guerre contre Gbagbo ». « Dans son nouvel ouvrage, Fanny Pigeaud entend démontrer le mécanisme qui a conduit à la guerre ivoirienne, en s’attardant sur le rôle selon elle, ”nocif”, des grandes puissances, et en particulier, celui de la France », commente le quotidien. Pour sa part, Le Patriote choisit de se pencher sur un autre aspect de la crise ivoirienne : la situation des ex-chefs de guerre. « Audition de Chérif et Loss/ Mabri Toikeusse : ”rien ne dit qu’ils sont coupables” », livre en manchette le quotidien. « Des enquêtes avaient été engagées, il fallait les boucler. Cela ne les rend pas coupable. Il faut maintenant les entendre et un jugement sera rendu », a déclaré le ministre d’Etat relativement à ces auditions. Quant à Lg Infos, il fait savoir que ces chefs de guerre sont de plus en plus réclamés à La Haye. « CPI/ Mandats d’arrêt contre les pro-Ouattara : les juges mettent la pression sur Bensouda », peut-t-on lire à la Une du journal qui indique que, « les procureurs auraient menacé Fatou Bensouda de lancer les mandats d’arrêts contre les pro-Ouattara et ce, avant l’ouverture du procès de Gbagbo et Blé Goudé ».

Présidentielle 2015

Comme toujours, l’élection présidentielle de 2015 n’est pas occultée dans les parutions de la presse ivoirienne. Le Mandat qui revient sur l’épineuse question de l’Alternance en 2020 indique à sa Une que « des éclairages sont souhaités ». Selon le quotidien, « il y a lieu d’aller plus loin en rassurant l’ensemble des houphouétistes à travers des actes plus forts. Et pourquoi pas, un accord écrit ». De son côté, Soir Info se penche sur l’organisation pratique de ce scrutin. « Présidentielle 2015 : le plan de Youssouf Bakayoko dévoilé », titre en manchette le journal. Selon le quotidien, « Youssouf Bakayoko a lancé de grandes manœuvres pour que la présidentielle se tienne bien à la date prévue par la Constitution ». Du côté de l’opposition, on continue de contester l’actuelle commission. Dans une interview accordée à Le Temps, Jean-Jacques Béchio, membre de la CNC a indiqué que « la CEI actuelle est disqualifiée ».

 Linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment