02022023Headline:

Abobo: la gare internationale d’Anonkoua Kouté meurt à très grande vitesse

Peut être une image de route et texte qui dit ’Entrée et sortie’

La commune d’Abobo a sa gare routière de type moderne à l’instar de ses homologues des pays développés. Elle est le fruit de la collaboration entre la Société de Gestion des Gares Routières (SOGEGAR) et la mairie d’Abobo dirigée par son premier magistrat, le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, M. Adama Toungara. Le chantier de la réalisation de cet majestueux édifice a été présenté aux Ministres des Transports et du Commerce. C’était le vendredi 12 août 2011.

Pour les promoteurs de ce projet novateur dans le domaine de l’aménagement des gares routières en Côte d’Ivoire, la gare internationale d’Abobo Anonkou Kouté trône sur une superficie de 14 ha. Elle se compose de 32 hangars de stationnement pour des lignes internationales, interurbaines, de mini cars (gbaka) et de taxis communaux (woro-woro). Cet ensemble est complété par 300 magasins, un marché de vivriers de 110 étales, 6 restaurants de 200 mètres carrés, un allocodrome.

Selon le reportage d’AbidjanTv.Net, la gare internationale d’abobo Anonkoua kouté se dégrade à une vitesse prononcée..

La détérioration évolue rapidement depuis la voie qui passe sous le pont et tombant à l’entrée jusqu’à à l’intérieur de la gare.
Conséquence : les véhicules qui y rentrent pour descendre ou prendre les passagers circulent avec Beaucoup de difficulté.. D’aucuns sont endommagés à cause de l’état des voies..
L’on ignore à ce jour a qui la gestion de ladite gare a été confiée.
Peut être une image de route et étendue d’eau
Peut être une image de 6 personnes et plein air
Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles