09282022Headline:

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Alassane Ouattara et Assimi Goïta sont parvenus à un accord

Selon notre source, Alassane Ouattara et Assimi Goïta sont parvenus à un accord le 1er septembre pour la libération des 49 militaires ivoiriens arrêtés le 10 juillet.

Le Mali devrait très prochainement libérer une partie des 49 soldats ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako le 10 juillet dernier. Un accord entre la Côte d’Ivoire et les autorités maliennes aurait été trouvé, selon Africa Intelligence.

Un avion de trop

Le 10 juillet, 49 militaires ivoiriens arrivent à l’aéroport de Bamako, ces hommes sont censés faire partie des « NSE » c’est-à-dire des éléments nationaux qui viennent en soutien des contingents de l’opération des Nations Unies au Mali, la MINUSMA. Ils auraient dû être 50, mais selon nos informations, un de ces soldats a eu un accident de voiture entre son domicile et l’aéroport d’Abidjan, il n’a donc pas pu embarquer.

Leur vol privé a été assuré par l’entreprise de droit malien, appartenant à un Hollandais, Sahel Aviation Service. Dans leur sillage, un autre avion de la même compagnie les suit, il est affrété avec des armes lourdes. Cette affirmation a été faite par le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, à la tribune des Nations Unies, et elle n’a pas été démentie.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles