09212017Headline:

98 détenus évadés/Le régisseur de la prison de Katiola et des agents pénitentiaires “suspendus et relevés de leurs fonctions”

Le régisseur de la prison civile de Katiola (Centre-nord, près de Bouaké), et des agents pénitentiaires ont été “suspendus et relevés de leurs fonctions”, suite à l’évasion dimanche d’une centaine de prisonniers, a indiqué lundi la direction de l’administration pénitentiaire, dans une note.

“Madame le régisseur et les agents pénitentiaires qui étaient de garde (dimanche) sont suspendus et relevés de leurs fonctions, en entendant la conclusion de l’enquête administrative”, stipule le communiqué signé du directeur de l’administration pénitentiaire, Joachim Koffi.

Le document fait également savoir que “98 détenus se sont évadés, après un nouveau décompte lundi”, parmi lesquels, “36 ont été mis aux arrêts par la police et de la gendarmerie”.

Dimanche, près de 100 prisonniers ont réussi à s’échapper “par la toiture de leurs cellules”, avant d’”enfoncer le portail de la prison” civile de Katiola, située au nord de la ville, près de la sous-préfecture.

Le gouvernement ivoirien qui a demandé aux populations de “garder leur calme”, a assuré que “tous les moyens sont mis en œuvre pour appréhender les détenus toujours en fuite”.

Cette escapade est la deuxième enregistrée en 5 ans dans cette maison d’arrêt où 18 détenus, parmi lesquels, des criminels de sang et des récidivistes de droit commun s’étaient enfuis en février 2012.

Début août en Côte d’Ivoire, une trentaine de prisonniers, dont certains condamnés à des peines lourdes, allant jusqu’à 20 ans ferme, se sont évadés de la prison du palais de justice d’Abidjan et de la maison d’arrêt de Gagnoa (Centre-ouest ivoirien).

ATI / ALERTE INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment