10192018Headline:

A la fin de la campagne électorale, des violences et d’agressions malgré, les nombreuses sensibilisations; Pour ces actes de barbaries, Yasmina Ouégnin a donné sa position.

La campagne électorale débutée le 28 septembre vient de s’achever, dans la nuit du jeudi 11 octobre 2018. En Côte d’Ivoire cette campagne a été entachée de violences et d’agressions malgré, les nombreuses sensibilisations. Pour ces actes de barbaries liés à ces élections municipales et régionales, le député Yasmina Ouégnin a donné sa position sur les réseaux sociaux.

Le député Yasmina Ouégnin, dans un message sur sa page facebook, a exprimé son mécontentement face aux affrontements qu’il y a eus pendant la campagne électorale pour les élections locales d’octobre 2018. « Je déplore vivement que l’enjeu de ces élections ait, une fois encore, servi de prétexte aux invectives et aux affrontements avec pour corollaire, agressions physiques, dégradations de matériels de campagne ainsi que saccage de biens privés, ça et là, sur l’étendue du territoire national. Notre pays mérite mieux», a t-elle laissé sur sa page officielle.

En laissant ce message, le député de Cocody s’en est pris à tous les candidats, militants et sympathisants qui orchestrent ces violences. Pour elles, ceux-ci n’ont encore rien compris au sens du vote et aussi d’aller à des élections apaisées.

En outre, madame Yasmina Ouégnin a indiqué sa plus stricte neutralité concernant la commune de Cocody dont elle est député. Aussi a-t-elle constaté avec regret l’utilisation de sa personne, de sa charte graphique et certains éléments de son message des législatives 2016 à ces élections municipales par un candidat indépendant de la commune de Cocody.

Par ailleurs, la dame de fer a invité la population à aller voter, en toute objectivité et en toute conscience, le futur maire de Cocody.

Mélèdje Tresore

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment