11192018Headline:

Abidjan: A peine amnistié, Lida Kouassi risque 20 ans de prison, selon le RDR ?

A sa sortie de prison, le 8 août dernier, Moïse Lida Kouassi avait annoncé qu’il reprendra le combat politique avec détermination. Mais les propos de l’ancien ministre du régime Gbagbo sur les prochaines élections locales ont irrité les membres du RDR qui indiquent qu’ils risquent de retourner en prison.

Recevant la visite de l’ancien député de Port-Bouët, Kouadio Konan Bertin (KKB), Moïse Lida Kouassi n’a pas été du tout tendre avec le Rassemblement des républicains (RDR). A en croire l’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo, « le RDR n’est pas un parti national mais communautaire », un « parti communautariste et confessionnel ».

Il ne comprend donc pas pourquoi les membres du parti présidentiel originaires du nord ne se présentent pas à des élections dans leur seule zone géographique naturelle pour laisser la place à d’autres militants de leur parti originaires d’autres régions pour se porter candidats dans leur zone.

Et pour corroborer ses propos, l’ancien pensionnaire du camp pénal de Bouaké s’interroge : « Pourquoi pour les législatives à Agboville, le RDR ne trouve pas un Abbey mais qui est de leur parti ? Pourquoi à Lakota, le RDR ne trouve pas un Dida mais de leur parti ? Avez-vous déjà vu un Séry député au Nord ? »

Cette sortie n’a pas été du goût des cadres de la rue Lepic qui se sont aussitôt insurgés contre des « propos tribalistes et haineux » de ce haut cadre du Front populaire ivoirien (FPI). Aussi, en dépit de la récente amnistie accordée par le président Alassane Ouattara à environ 800 détenus de la crise postélectorale, dont l’ex-ministre Moïse Lida Kouassi, Le Patriote, journal du RDR, a plaqué à sa Une : « Il risque 20 ans de prison. »

Cette menace contre cet ancien dignitaire du régime de la Refondation pourra-t-elle être mise à exécution ? Cette éventualité n’est pas à exclure dans la mesure où le procureur de la République Christophe Richard Adou est très regardant sur ces questions.

N’empêche que Lida n’entend pas se dédire : « Que les gens soient contents ou pas, moi Lida Kouassi, j’assume les propos tenus. »

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment