09212018Headline:

Abidjan: Abel Djohoré appelle les cadres FPI à la sagesse.

Le député du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), de Ouragahio-Bayota, Abel Djohoré, a rappelé vendredi aux cadres du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), ayant bénéficié de l’amnistie du 6 août “que de leur comportement dépendra la libération de Laurent Gbagbo (Leader de la formation de l’opposition) et le ministre Charles Blé Goudé, jugés à la CPI pour “crimes contre l’humanité”, lors d’un meeting.
“Je veux lancer un message fort à nos frères et sœurs, qui ont bénéficié de l’amnistie. De leur comportement dépendra la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé”, a affirmé M. Djohoré.

Le 6 août, le président ivoirien, Alassane Ouattara a accordé une amnistie à 800 prisonniers politiques, dont des cadres du Front populaire ivoirien (parti de Laurent Gbagbo), poursuivi pour des “infractions en lien avec la crise postélectorale de 2010”, qui a fait plus de 3.000 morts, “ou des infractions contre la sûreté de l’État”.

Parmi ces personnes figure l’ex-première dame Simone Gbagbo, acquittée fin mars 2017 pour “crimes contre l’humanité” mais condamnée en 2015, à 20 ans de prison pour “atteinte à la sûreté de l’Etat”.

parlementaire Djohoré a exhorté le peuple Bété (langue vernaculaire rencontrée au centre-ouest de la Côte d’Ivoire) à éviter de s’associer à ceux qui veulent replonger le pays dans la crise.

Fin août, le Secrétaire général adjoint du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) en charge de la Communication, Jean Bonin Kouadio, a relevé l’existence de “tribalistes” au sein de ce parti fondé par l’ex-président Laurent Gbagbo, notamment dans le camp dissident conduit par Aboudrahamane Sangaré, lors d’une émission diffusée sur la toile.

Il a estimé que les propos de l’ex-ministre, tenus lors d’un entretien avec un cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Kouadio Konan Bertin, sont “dangereux pour la libération” de M. Gbagbo et son ex-ministre Charles Blé Goudé parce qu’ils sont “susceptibles de mettre à mal la cohésion sociale”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment