12162018Headline:

Abidjan: Aboudramane Sangaré, le choix de Simone Gbagbo ?

La réunification du FPI est au bout de toutes les lèvres depuis la sortie de prison de Simone Gbagbo. Cependant, l’ancienne première dame semble avoir clairement pris partie dans la guéguerre Affi N’Guessan / Aboudramane sangaré.
Dès sa sortie de prison, le 8 août dernier, Simone Gbagbo avait fait un détour au domicile d’Aboudramane Sangaré avant de regagner la résidence privée de la famille Gbagbo. Devant ses nombreux partisans en liesse venus l’accueillir, l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire avait indiqué qu’elle allait certes s’adresser à eux, mais en se soumettant préalablement à la censure du “Gardien du Temple”.

C’est dire combien l’épouse de Laurent Gbagbo est attachée à la tendance du Front populaire ivoirien (FPI) dirigée par M. Sangaré, l’un des membres fondateurs du parti. Celle qui avait sonné l’union sacrée des Ivoiriens pour engager le combat du pardon, de la paix et de la réconciliation nationale, semble pourtant faire peser la balance, au sein de son propre parti du côté de l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Lors d’une réunion de la tendance rigide du FPI, ce samedi, Simone Ehivet Gbagbo a déclaré : « Je tiens à féliciter tous ceux qui ont œuvré au maintien de la ligne du parti contre les tentatives de déviation par certains de nos propres militants. J’exprime ma gratitude à l’endroit d’Aboudramane, le gardien du temple, pour son leadership qui a permis de sortir le FPI des flots pour attendre sereinement l’arrivée du président Laurent Gbagbo. »

Notons que cette tendance du FPI avait tenu son 4e congrès à Moossou, le village natal de Simone Gbagbo, le 4 août dernier. Au terme de ce congrès, l’ancien président Laurent Gbagbo avait été reconduit à la tête du parti et un bureau, dans lequel Mme Gbagbo occupe le 2ème vice-président chargée de la stratégie et de la politique générale, avait été mis en place.

Aussi, en cette qualité, l’ancienne first lady ivoirienne indique à l’attention de ses autres camarades : « J’en viens à mon agenda personnel : contrairement à tout ce que laissent penser les mauvaises langues, je suis là, entièrement à la disposition du parti! Vous tous vice-présidents, secrétaires généraux, secrétaires généraux adjoints et autres secrétaires nationaux, souffrez de vous voir appeler pour des séances de travail dans vos domaines respectifs. J’ai été nommée 2ème vice-président chargée de la stratégie et de la politique générale du parti et vous l’avez accepté. Donc je dois vérifier avec vous vos stratégies sur les questions que vous traitez, conformément à mes charges! »

Rappelons que Pascal Affi N’Guessan avait également tenu un Congrès de sa frange du FPI, un peu plus tôt, en fin juillet, au cours duquel il a été plébiscité par ses partisans. Mais Simone Gbagbo semble clouer au pilori cette tendance qu’elle traite insidieusement de déviationniste.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment