01172019Headline:

Abidjan: Adama Bictogo a souhaité ne rien dire quant aux propos de Guillaume Soro !

L’ancien ministre ivoirien de l’Intégration et cadre du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), Adama Bictogo, s’est défendu mercredi de répondre à des propos du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, qui a traité de “gringalets” certains membres de ce parti, “par respect pour sa fonction”, lors d’une conférence de presse.

“Je respecte la fonction (de président de l’Assemblée nationale), mais quand elle est incarnée par quelqu’un qui est petit je ne réponds pas”, a dit M. Bictogo.

Lors d’une conférence de presse en décembre, le président du comité d’organisation du congrès constitutif du parti unifié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) prévu le 26 janvier 2019 à Abidjan, Bictogo avait invité Soro à “rendre le tablier’’ s’il n’adhère pas à cette nouvelle formation politique devant naître de la fusion des partis politique de la majorité présidentielle.

En réaction à ces propos, Félicien Sekongo, un conseiller du président de l’Assemblée nationale a affirmé que M. Soro, “n’a pas à discuter de son engagement’’ au sein du RDR avec Alassane Ouattara (président d’honneur) mais avec la présidente Dagri Diabaté.

“J’ai entendu quelqu’un dire qu’il va me chasser, il veut m’humilier ou me chasser?”, s’est interrogé Soro, estimant que “les temps ont changé, même tous les gringalets peuvent parler aussi”, lors d’un déjeuner avec des chefs traditionnels à sa résidence.

Adama Bictogo a affirmé qu’il “ne répond pas à ceux descendent dans la boue, mais à ceux qui ont des propositions à Alassane Ouattara”.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment