11182018Headline:

Abidjan: Adhésion au RHDP unifié, un achat de conscience en cours ?

A en croire de folles rumeurs qui alimentent les conversations sur les rives de la lagune Ébrié, la somme de 100 millions de FCFA est remise à certains nouveaux élus pour adhérer au RHDP unifié. Le ministre Amadou Soumahoro est donc monté au créneau pour rétablir la vérité.

Il est indéniable que dans cette recomposition du paysage politique ivoirien, il faudra avoir des arguments solides afin de convaincre des personnes physiques ou même des entités politiques pour adhérer à son projet. Cette réalité est d’autant plus évidente que les dissensions entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le RHDP unifié ont poussé certains du vieux parti à virer dans le camp présidentiel.

Mais à quel prix ? Certainement que nous ne le saurons jamais. Cependant, la récente adhésion de Blaise Kinapinan Coulibaly, Maire élu de Tortiya sous la bannière PDCI, et Youssouf Diabaté, l’indépendant élu Maire à Gagnoa, au RHDP unifié mérite véritablement qu’on s’intéresse de près à cette transhumance politique.

Aussi, apprend-on que ces personnalités qui ont rejoint la coalition au pouvoir l’auraient fait moyennant la somme faramineuse de 100 millions de FCFA. Un montant sur lequel l’on ne saurait cracher en ces temps de crise économique, malgré le taux de croissance flatteur de 7% dont se targuent les autorités ivoirienne.

Mais sans preuve matérielle pour confirmer une telle affirmation, il paraît donc incongrue de la soutenir jusqu’au bout. D’ailleurs, Amadou Soumahoro, ministre auprès du président de la République chargé des Relations avec les partis politiques, a formellement démenti une telle allégation.

« Ceux qui viennent le font librement », a-t-il clairement indiqué. Battant ainsi en brèche toutes les informations tendancieuses qui laissent croire que le camp présidentiel s’adonne à un achat de conscience pour recruter ses membres.

Mais d’où tiennent-ils cette affaire de 100 millions de FCFA, les auteurs d’une telle information ? Ont-ils les preuves, ou du moins des témoins qui peuvent confondre le ministre ?

Quoi qu’il en soit, les supputations continuent d’aller bon train.

Rappelons à toutes fins utiles que lors de la Présidentielle de 2015, le Président Alassane Ouattara avait fait preuve d’une générosité à nulle autre pareille en octroyant la somme de 100 millions de FCFA à chacun des candidats qui étaient engagés dans ce scrutin.

fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment