12192018Headline:

Abidjan: Adjoumani réaffirme son appartenance au PDCI.

Le ministre ivoirien des Ressources Animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), a affirmé samedi à Paris qu’il “reste un militant actif du PDCI et pro RHDP”, lors d’une conférence de presse.

“Je reste un militant actif du PDCI et pro RHDP et pour que je sois exclu du parti, il faut un congrès ordinaire”, a dit M. Adjoumani.

Début octobre, le conseil de discipline du PDCI, a “exclu temporairement”, Adjoumani et un autre cadre, car “ils ont été surpris d’indiscipline, et portent atteinte à l’unité du parti par leur comportement”.

“Au sein de toutes les instances, c’était la chasse aux sorcières généralisées, au point de nous exclure du parti sans demander notre avis”, a souligné Adjoumani.

Il a aussi ajouté que “certains militants font croire à Bédié que le peuple le réclame et qu’il peut être candidat en 2020”.

“La dernière déclaration de Niamien Yao est assez révélatrice”, a dit le ministre, précisant que “ce n’est plus Bédié qui dirige le PDCI mais Guikahué et Billon”.

Concernant ses relations avec le président du parti Henri Konan Bédié, Adjoumani estime que “c’est lui qui m’a trahi car je lui ai donné ma poitrine”.

Le PDCI est traversé par de vives dissensions entre partisans de l’intégration du PDCI au RHDP unifié (regroupant les partis membres de la coalition au pouvoir) et ceux qui sont contre, craignant “la mort” du parti.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment