06222018Headline:

Abidjan: Affaire Fabrice Sawegnon à répondu au communiqué de maitre Rodrigue Dadjé…

Sawegnon
Samedi 02 juin 2018 – A travers un communiqué transmis, la défense de Fabrice Sawegnon  a répondu au communiqué de maitre Rodrigue Dadjé qui, mercredi, s’insurgeait du fait de l’absence devant les juges depuis le début de l’instruction (décembre 2017, ndlr) de celui qui est poursuivi en correctionnelle pour enlèvement, séquestration et coups et blessures.
Sans en donner la raison, Maitre Ange Olivier Houphouet  avance une vacuité des faits et y explique attendre apporter la réplique dans le prétoire.
“J’entends apporter ma réplique dans le prétoire, lieu indiqué pour le débat judiciaire, où il me sera aisé de démontrer la vacuité des faits pour lesquels mes clients sont cités.”
Comme remonté face au communiqué de son confrère contre lequel il entend saisir le Conseil de l’Ordre de ses agissements, l’avocat de Sawegnon estime qu’il avait pour objectif de livrer son client “à la vindicte populaire”.
Maitre Houphouet qualifie par ailleurs l’affaire qui vise celui qui s’est annoncé candidat à la mairie du Plateau de politique. Selon l’avocat elle vise à “jeter le discrédit sur sa personne (Fabrice Sawegnon, ndlr) auprès des autorités ivoiriennes et des électeurs de cette Commune”.
Fabrice Sawegnon est poursuivi pour enlèvement, séquestration et coups et blessures suite à une plainte portée par Goly Kadjo Edgard,Kouadio Raymond Aristide  et Hiannot Kapet Guy Mathieu  en décembre 2017.
Alors qu’une mise en état devrait se tenir le 6 juin prochain au tribunal d’Abidjan, si procès se tenait avant le dépôt des candidatures et s’il était condamné avant cette échéance,Fabrice Sawegnon ne pourrait briguer le mandat municipal.
Là serait, selon les observateurs la possible raison de ses absences judiciaires.
koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment