10162018Headline:

Abidjan: AGC du Parti unifié, Bédié royalement ignoré

Le RHDP tiendra son Assemblée générale constitutive (AGC) le 16 juillet prochain au Sofitel Hôtel Ivoire. Pour la création officielle du Parti unifié, Henri Konan Bédié et le PDCI n’ont pas été conviés à cette cérémonie.

Lors de son récent Bureau politique, le Rassemblement des républicains (RDR) avait donné quitus au président Alassane Ouattara pour passer à la vitesse supérieure quant à la création du Parti unifié. Aussi, après la formation d’un gouvernement essentiellement composé de personnalités favorables à cette entité politique, le terreau semble désormais fertile pour porter sur les fonts baptismaux le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la dénomination du Parti unifié.

A cet effet, Mme Henriette Dagri Diabaté, présidente du RDR, a produit un communiqué convoquant tous les partis ayant formellement adhéré au Parti unifié à cette AGC. Il s’agit notamment du Rassemblement des républicains (RDR), de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) de Mabri Toikeusse, du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) de Joseph Séka Séka, du Mouvement des forces d’avenir (MFA) de Siaka Ouattara, et de la dissidence de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) de Dr Anicet Brou. Certains cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) appartenant au courant « Sur les traces de Félix Houphouët-Boigny », créé par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, ont par ailleurs été conviés à la réunion préparatoire du RHDP qui s’est tenue, ce jeudi, au siège du RDR à la rue Lepic.

L’objectif de toutes ces manœuvres politico-politiciennes étant de mettre à l’écart Henri Konan Bédié, le président du PDCI, qui rechigne jusque-là, d’adhérer au Parti unifié. Tous les ministres issus de son parti l’avaient déjà mis en minorité en acceptant de monter dans la barque de la coalition au pouvoir et conserver leurs postes ministériels. Bédié n’avait d’ailleurs été « ni informé ni consulté pour la formation de ce nouveau gouvernement ». Chose qui laisse somme toute observer la volonté manifeste du président Ouattara de se passer de son allié d’hier.

Qu’adviendra-t-il donc du vieux parti après l’AGC du RHDP ? Le parti créé par Félix Houphouët-Boigny aura-t-il effectivement son candidat à la présidentielle de 2020 comme le soutient mordicus le « Sphinx de Daoukro » ? Ou plutôt, soutiendra-t-il, à son corps défendant, le candidat du RHDP ?

Quoi qu’il en soit, le Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI, avait prévenu : « Dans la vie, personne ne te donnera jamais ce que tu veux. Il va toujours te donner ce qu’il veut. Donc, si nous voulons ce que nous voulons, nous savons ce que nous devons faire. Ce que nous voulons, il faut aller le chercher. »

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment