08182018Headline:

Abidjan: Akossi Bendjo s’explique, « dans la 3e semaine je vais en Côte d’Ivoire »

Noël Akossi Bendjo, le maire du Plateau révoqué de ses fonctions par le conseil des ministres de mercredi dernier, a affirmé à DiaspoTv, qu’il n’est pas en fuite et qu’il va rentrer en Côte d’Ivoire dans la troisième semaine du mois d’aout.

Noël Akossi Bendjo est revenu sur l’affaire de son éviction de la mairie du Plateau, principal quartier d’affaires de Côte d’Ivoire. Interrogé par le confrère Joël Ettien, il a tout d’abord levé le voile sur la bizarrerie qui entoure l’audit qui a précédé sa révocation. Il a déclaré à ce propos : « Une inspection doit se faire en présence de l’inspecté, l’audité. Quand l’inspection est terminée, un rapport doit être adressé à l’inspecté qui fait ses commentaires et c’est à la suite de cela que le rapport définitif est fait. Je suis surpris que ces faits me soient reprochés sans qu’on ne m’ait entendu. J’espère que c’est une erreur qui sera tout simplement à corriger. Cela dit, je sais pourquoi cette inspection a été diligentée avec la célérité inhabituelle. »

Il faut noter que l’élu PDCI du plateau est un des proches du Président Henri Konan Bédié et surtout fervant militant contre le parti unifié RHDP cher au président Alassane Ouattara. Beaucoup voient dans sa révocation une façon de lui faire payer son refus de faire fondre le PDCI au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Noël Akossi Bendjo annonce son retour en Cöte d’Ivoire
Depuis l’éclatement de cette affaire, M. Noël Akossi Bendjo est hors de la Côte d’Ivoire. À la question de savoir s’il est en fuite, celui qui se considère encore maire du Plateau a répondu : « Je ne suis pas en fuite. Je suis venu du Maroc, j’ai pris mon avion pour venir en France (où il est en mission pour le compte de son parti politique le PDCI RDA, à tant que chargé de la mobilisation). Dès que ma mission pour le PDCI se termine, je suis (je vais) en Côte d’Ivoire », dit-il.

« Dans la troisième semaine du mois, je vais en Côte d’Ivoire. Je ne suis pas en fuite, il faut que les Ivoiriens en soient rassurés», a-t-il rajouté avant terminer en expliquant : “Je ne suis pas un prisonnier, je ne peux pas être en fuite. »

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment