12112018Headline:

Abidjan: Alassane Ouattara raconte son séjour fructueux à Pékin.

Après une semaine passée à Pékin, Alassane Ouattara est rentré à Abidjan, ce 5 septembre 2018. Dès son arrivée, le président ivoirien a tenu à communiquer les bonnes nouvelles de l’Empire du Milieu à ses compatriotes.
Arrivé dans la capitale chinoise, le 28 août dernier, à la tête d’une forte délégation, Alassane Ouattara avait un agenda particulièrement chargé. Effectuant une première visite d’Etat en Chine après plus de 35 ans, le chef d’Etat ivoirien avait pour leitmotiv le renforcement de la coopération sino-ivoirienne. A cet effet, il a signé plusieurs accords de coopération avec son homologue chinois, le président Xi Jinping, ainsi que plusieurs accords commerciaux avec des entreprises chinoises.

Le président Ouattara a par ailleurs participé, en compagnie de plusieurs autres chefs d’Etat africains, au 7e Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui s’est tenu les 3 et 4 septembre. Le thème de ce sommet Chine – Afrique était ainsi libellé : « Construire une communauté de destin Chine – Afrique encore plus solide pour une coopération gagnant – gagnant ».

Profitant de sa présence dans ce pays aux multiples richesses, le président ADO a visité certains sites touristiques chargés d’histoires. C’est au terme de ce périple qu’il a regagné Abidjan, où il a été accueilli à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny par plusieurs personnalités de haut rang en Côte d’Ivoire.

L’intégralité de la déclaration d’Alassane Ouattara
Je rentre d’un séjour en Chine où j’ai effectué, à l’invitation du Président XI Jinping, une visite d’Etat du mercredi 29 août au dimanche 02 septembre 2018. J’ai également participé, les 03 et 04 septembre, au 3e Forum sur la Coopération sino-africaine sur le thème : « Construire une communauté de destin Chine – Afrique encore plus solide pour une coopération gagnant – gagnant ».

J’étais accompagné de la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, d’une forte délégation comprenant huit (08) Ministres, des membres du Cabinet présidentiel et une dizaine de Chefs d’entreprise ivoiriens.

Cette visite est la première d’un Chef d’Etat ivoirien, depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Côte d’Ivoire et la République Populaire de Chine en 1983, c’est-à-dire il y a 35 ans. Il s’agissait donc d’un évènement important pour nos deux pays.

Je voudrais donc remercier très sincèrement le Président XI Jinping pour son aimable invitation ainsi que pour l’accueil particulièrement chaleureux qui nous a été réservé, à la Première Dame, à ma délégation et à moi-même.

Au cours de cette visite d’Etat, j’ai été reçu, le jeudi 30 août 2018, au Grand Palais du Peuple, à Beijing, par mon homologue chinois.

Nous avons eu un entretien très fructueux, qui nous a permis de faire le point de la coopération sino-ivoirienne et de mesurer son exceptionnel dynamisme depuis 2012, qui a porté la Chine au rang de 1er investisseur et de 3e partenaire commercial de notre pays.

Nous avons également évoqué plusieurs questions internationales d’intérêt commun, telles que la lutte contre le terrorisme et le réchauffement climatique, ainsi que la contribution de la Chine au maintien de la paix et de la sécurité en Afrique.

Nous avons convenu de travailler ensemble, dans le cadre de nos initiatives réciproques au Conseil de sécurité des Nations unies.

Au cours de nos échanges, nous nous sommes entendus sur la nécessité de renforcer et d’intensifier la coopération entre nos deux pays, en mettant résolument l’accent sur l’industrialisation de la Côte d’Ivoire grâce à la transformation de nos matières premières agricoles, notamment le cacao et l’anacarde. La Chine est disposée à nous accompagner fortement sur cette voie.

Afin de maintenir le dynamisme actuel de nos relations, nous avons décidé, le Président XI Jinping et moi-même, d’élever la coopération sino-ivoirienne au rang de Partenariat Stratégique Global.

Dans le prolongement de cette évolution majeure, notre pays a adhéré à l’initiative « la Ceinture et la Route », le 30 août dernier, dans le cadre de cette visite d’Etat. Cette initiative va accélérer notre industrialisation, renforcer le développement de nos infrastructures et promouvoir le commerce et le transfert des technologies avec la Chine.

Au terme de notre entretien, cinq accords de coopération ont été signés, dont le Mémorandum portant adhésion à l’initiative « La Ceinture et la Route », l’Accord de financement pour la construction du tronçon d’autoroute Tiébissou – Bouaké, de la voie Odienné – frontière du Mali, Odienné – frontière de la Guinée, ainsi que ceux portant sur la construction des stades de Korhogo et de San-Pedro.

Au cours de mon séjour, je me suis entretenu avec le Premier Ministre chinois, M. LI Keqiang, avec qui nous avons discuté des questions économiques et des projets en cours d’exécution, ou qui seront réalisés par la Chine dans les prochains mois.

J’ai également présidé un important Forum économique sino-ivoirien, qui a vu la participation de plus de 400 personnes.

Ce forum a constitué une excellente plateforme de rencontres et d’échanges entre les Hommes d’affaires ivoiriens et chinois.

Il nous a surtout permis de présenter aux opérateurs économiques chinois, les atouts de la Côte d’Ivoire ainsi que les opportunités d’investissement dans notre pays et d’inviter le secteur privé chinois à investir en Côte d’Ivoire. Au regard de l’engouement suscité par ce forum, nous pensons que notre appel a été largement entendu.

Au terme du Forum, neuf (09) accords et Mémorandums d’entente ont été signés dans plusieurs domaines ; ils portent, entre autres, sur la conception et la construction de la centrale thermique de San-Pedro, la création d’un Port sec à Ferkessédougou et l’extension de l’aéroport international Félix HOUPHOUËT-BOIGNY.

Par ailleurs, j’ai eu en marge du Forum économique et de la visite d’Etat, plusieurs entretiens avec les grands groupes bancaires chinois et les grandes entreprises qui interviennent en Côte d’Ivoire.

Une autre étape importante de la visite d’Etat a été le dépôt d’une gerbe de fleurs au Monument aux Héros du Peuple, à la Place Tian’anmen, accompagné de la Première Dame et de ma délégation.

Il s’agit d’un Monument érigé en la mémoire des martyrs qui ont donné leur vie pour la lutte révolutionnaire du peuple chinois lors des 19e et 20e siècles.

Nous avons également visité la Grande Muraille de Chine, un magnifique site touristique qui accueille chaque année près de neuf (09) millions de visiteurs. C’est aussi une œuvre gigantesque, symbole de l’histoire et de la grandeur de la Chine.

On peut dire que la visite d’Etat en Chine a été très chargée et très fructueuse. En effet, au terme de celle-ci, 18 accords au total ont été signés pour un montant de 3,4 milliards de dollars US, soit 1 900 milliards de francs CFA. Ces ressources permettront la construction de plusieurs routes dont l’autoroute Tiébissou – Bouaké, l’augmentation de la fourniture d’eau potable, la construction d’hôpitaux y compris un CHU à Abobo, la fourniture de plus d’électricité aux populations, l’accès à l’éducation en milieu rural à travers les technologies de la communication, la réalisation de parcs industriels à Abidjan et à l’intérieur du Pays, notamment à Bouaké, qui permettront la création d’emplois, notamment pour les jeunes et de mettre à la disposition de nos Forces de Défense et de Sécurité des équipements modernes pour la sécurité des populations.

Dans la seconde partie de mon séjour en Chine, j’ai pris part, les 03 et 04 septembre 2018, au 3e Forum sur la Coopération Sino-Africaine (FOCAC) coprésidés par les Présidents XI Jinping et Cyril RAMAPHOSA dont le pays, l’Afrique du Sud, a cédé la coprésidence du Sommet du FOCAC au Sénégal, au terme d’un mandat bien rempli.

Le Forum a accueilli trois nouveaux pays : la République de Gambie, la République de Sao Tomé et Principe et le Burkina Faso.

Le Sommet de Beijing a été marqué par l’importante annonce faite par le Président XI Jinping portant sur la mobilisation par son pays de 60 milliards de dollars US (33 000 milliards de francs CFA) destinés au financement de divers projets dans huit domaines prioritaires de coopération.

Nous travaillerons étroitement avec les autorités chinoises, pour que notre pays bénéficie encore plus de ces financements que par le passé.

Pour terminer, je voudrais réitérer ma gratitude au Président XI Jinping, au peuple et au Gouvernement chinois, pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé, et pour le grand succès de la visite d’Etat et du Sommet de Beijing.

Je vous remercie.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment