10222018Headline:

Abidjan: Alcide Djédjé, un pro-Ouattara en devenir ?

Alcide Djédjé est en passe de déposer ses valises au RHDP unifié. Naguère proche d’Affi N’Guessan (FPI), le diplomate ivoirien entend créer son propre parti politique pour soutenir les idéaux du président Ouattara.

Chargé d’études au ministère ivoirien des Affaires étrangères, Alcide Djédjé est visiblement à la croisée des chemins. Dignitaire du Front populaire ivoirien (FPI) tendance Pascal Affi N’Guessan, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo se rapproche de plus en plus du président Alassane Ouattara.

Ces relations « surréalistes », pour emprunter les mots de la Lettre du Continent, ont débuté en mai 2015 lors de la 3e conférence des ambassadeurs qui s’est tenue au palais présidentiel du Plateau. Ce jour-là, l’ancien chef de la diplomatie ivoirienne et le Chef de l’Etat ivoirien ont eu un « échange ponctué de larges sourires ».

L’ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Nations unis avait par ailleurs été recruté par Marcel Amon Tanoh, ministre des Affaires étrangères, en qualité de chargé d’études, puis de directeur des affaires multilatérales.

Auréolé d’une longue expérience en matière de diplomatie, c’est à juste titre qu’Alcide Djédjé a été désigné par les autorités ivoiriennes pour diriger la campagne du pays pour un poste de membre non permanent au Conseil de sécurité. Mission que le diplomate a remplie avec succès.

Par ailleurs, à la mort de l’ambassadeur ivoirien à l’ONU, Bernard Tanoh-Boutchoue, c’est M. Djédjé qui a été désigné pour assurer l’intérim. Mais au moment de nommer un ambassadeur permanent, le Président Ouattara a préféré Adom-Kacou Houadja à ce transfuge de l’opposition FPI.

Notons cependant qu’il ressort de sources concordantes que l’ambassadeur Alcide Djédjé entend créer un parti politique pour soutenir la position d’Alassane Ouattara en 2020. Il est, pour ce faire, en pleine consultation auprès de personnes connues ou même anonymes pour l’accompagner dans sa nouvelle ligne politique.

Cette transhumance politique est d’ores et déjà mal perçue par ses anciens camarades de parti.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment