10192018Headline:

Abidjan: Alliance PDCI-FPI, Pascal Affi N’Guessan très amère avec Adjoumani…

Le paysage politique ivoirien est en pleine recomposition. C’est le moins que l’on puisse dire eu égard au différents mouvements politiques observés ces derniers temps. Mais face aux critiques d’Adjoumani sur le rapprochement PDCI- FPI, Affi N’Guessan a décidé de battre tout en brèche.

En Côte d’Ivoire, à l’approche de la présidentielle de 2020, les alliances se nouent et se dénouent au gré des intérêts. Les amis d’hier deviennent les adversaires d’aujourd’hui et vice-versa. C’est ainsi qu’Henri Konan Bédié, qui s’était allié à Alassane Ouattara dans le cadre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) depuis 2005, a décidé de retirer le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du processus de mise en place du Parti unifié. Mieux, le Sphinx de Daoukro a évoqué la possibilité de créer une nouvelle alliance avec Pascal Affi N’Guessan, le président d’une frange du Front populaire ivoirien (FPI).

Mais cette attitude du président du PDCI-RDA est vue de mauvais œil par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, fondateur du courant « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », favorable au RHDP unifié. Lors d’une cérémonie dans le nord-est du pays, le ministre des Ressources animales et halieutiques s’est voulu formel : « Cette alliance de circonstance entre le PDCI et le FPI n’augure rien de bon pour la Côte d’Ivoire. »

Cependant, l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo n’a pas la même lecture que le ministre Adjoumani. Ainsi, il affirme à l’endroit de tous les détracteurs du Front patriotique, la nouvelle alliance qui se prépare dans les laboratoires du PDCI-FPI : « En politique il n’a pas d’alliance contre nature. A partir du moment où il s’agit de servir le pays, des Ivoiriens peuvent se mettre ensemble. S’ils n’ont pas envie, c’est qu’ils ne veulent pas servir, mais s’ils veulent servir la Nation, ils doivent être capables de se mettre ensemble. »

Quoiqu’Adjoumani qualifie cette alliance « d’indécent et dangereux », pour le député de Bongouanou, il s’agit de « s’unir pour sauver la Côte d’Ivoire des dérives du régime Ouattara ».

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment