12192018Headline:

Abidjan: Autour du thème « Actualité politique et perspective 2020 », Billon a abordé avec sérénité « la présidentielle de 2020 », le cas « Guillaume Soro »…

Sans faux-fuyants, Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de la communication, de l’information et de la propagande du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), s’est prêté, le mardi 13 novembre 2018, aux questions du journaliste André Silver Konan.

Autour du thème « Actualité politique et perspective 2020 », l’ex ministre du commerce a abordé avec sérénité « la présidentielle de 2020 », le cas « Guillaume Soro » et « la libération de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ». Des questions qui, sans aucun doute, constituent les points focaux de l’actualité socio politique en Côte d’Ivoire.

« 2020, c’est une nouvelle génération, une nouvelle classe politique, une nouvelle génération pas seulement en âge, mais aussi en vision, en éthique, et en gouvernance », a confié M. Billon, concernant les élections présidentielles de 2020.

A l’écouter, en 2020, ce sera un passage de flambeau entre l’ancienne génération dirigeante et la nouvelle qui, à son tour, un insufflera une vision nouvelle au développement économique de la Côte d’Ivoire. « 2020, c’est une autre configuration pour la Côte d’Ivoire, c’est le temps d’une nouvelle génération, nous allons tourner la page (…) », a-t-il renchéri.

Sur le même sujet, l’ex-président Conseil régional du Hambol, n’a pas manqué de taire la rumeur d’une potentielle candidature du président Henri Konan Bédié au scrutin de 2020, comme l’a évoqué à Paris, M. Felix Anoblé, ministre du gouvernement Ouattara, par ailleurs ex-cadre du PDCI-RDA. « A aucun moment, il (Ndrl le président Bédié), n’a fait allusion à sa candidature personnelle ou indiqué un nom de candidat. (…), S’il ne l’a pas confié à nous, je ne vois pas pourquoi, il le confierait à quelqu’un de moins proche », a-t-il martelé.

« Il n’y a pas de négociation en ce moment précis avec Guillaume Soro, c’est une rumeur », a-t-il précisé, sur le cas Soro Guillaume.

M. Billon a fait savoir qu’une nouvelle plateforme politique est en marche comme l’a annoncé, le président Bédié, le 08 aout 2018 dernier. Il a confié que les tractations sont en cours afin de définir à chacune des formations politiques, qui seront membres de la coalition, son positionnement, en 2020. « Le président Bédié et le président Soro se parlent régulièrement, nous avons une bienveillante attention, mais la plateforme arrivera, nous allons rencontrer les autres partis politiques pour discuter notre positionnement chacun en 2020. Guillaume Soro appartient à une formation politique qui n’est pas la nôtre », a-t-il confié.

Au sujet de l’ex-président ivoirien dont le procès est en cours à la Haye, le ministre Billon a souhaité qu’il rentre libre de cette épreuve. « Je souhaite qu’il rentre libre en Côte d’Ivoire pour jouer sa partition dans le processus de réconciliation de la Côte d’Ivoire », a-t-il confié.

Jean Kelly Kouassi

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment