11122018Headline:

Abidjan: Bédié appelle à faire échec à la tentative déstabilisation du PDCI.

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié a affirmé lundi qu'”il n’est pas possible d’être à la fois militant” de son parti et du parti unifié” duquel la formation s’est retirée, à un congrès extraordinaire.

“Il n’est pas possible d’être à la fois militant du PDCI et du parti unifié”, a précisé Bédié, dans son discours d’ouverture du congrès à Daoukro (Centre).

Le président du PDCI a demandé ” que cesse la transhumance, la duplicité, l’équilibrisme politique”, qui affaiblissement ” le combat” du parti pour “une Côte d’Ivoire rassemblée”.

Au cours de ce congrès de “stabilité et de clarification” du PDCI, en proie a des dissensions, les congressistes doivent entériner les décisions du précédent bureau politique.

Le bureau politique du 24 septembre avait confirmé les résolutions de la réunion du 17 juin à savoir, la prolongation du mandat d’Henri Konan Bédié à la tête du parti, depuis 24 ans et le retrait du PDCI-RDA du groupement politique RHDP” entre autres.

Ce congrès intervient après l’assignation du PDCI en justice, introduite par Jérôme N’Guessan, membre du bureau politique “exclu” du parti, afin d’invalider la dernière réunion du bureau politique du PDCI organisée le 24 septembre à Daoukro, après avoir obtenu de la justice, l’invalidation du bureau politique du 17 juin à Abidjan.

Henri Konan Bédié a dénoncé une justice aux ordres du pouvoir pour faire disparaître le PDCI.
Des partis politiques d’opposition dont le Front populaire ivoirien (Fpi) et des personnalités dont l’ex-ministre Affoussiata Bamba-Lamine, représente du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, ont assisté à la cérémonie d’ouverture
Dans une déclaration commune, ces partis présents au congrès à savoir le Rpci, L’usd, Pcrci, RPC-Paix, Pit, Lider, Upci, La Nouvellle Côte D’ivoire, ont “dénoncé la tentative de déstabilisation des partis politiques”

Ils ont “condamne la manipulation” de la justice et appelé à “faire échec à “cette tentative de déstabilisation”, soupçonnant le régime de “vouloir se maintenir au pouvoir”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment