10182018Headline:

Abidjan: Cissé Bacongo prévoit la construction d’un siège pour les chefs.

L’ex-ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ibrahima Cissé Bacongo, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), pour les élections municipales du 13 octobre dans la commune de Koumassi (Sud d’Abidjan), a annoncé la construction d’un siège pour les chefs traditionnels de la commune, lors d’une cérémonie.

“Nous ne voulons pas être maire pour être maire, on veut être concerné (par les problèmes de nos populations)”. je ferai en sorte que “le statut appliqué à la chambre des rois de Côte d’Ivoire soit aussi appliqué aux chefs couronnés de Koumassi, a déclaré M. Bacongo, annonçant la construction “d’un siège de chefferie” dans la commune de Koumassi.

Rappelons que l’actuel conseiller du président Alassane Ouattara s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de présentation officielle de sa candidature aux chefs traditionnels de la commune.

“Nous sommes venus vous confier notre candidature afin que vos bénédictions nous accompagnent à la victoire du 13 octobre 2018” a-t-il confié.

Samedi, l’ex-ministre de la fonction publique avait déjà annoncé sa victoire lors d’un meeting.

“Nous sommes sûres à 100 % de gagner ces élections”, a affirmé M. Bacongo, appelant ses militants à ne pas “céder à la provocation” des adversaires.

Candidat malheureux en 2013, Cissé Bacongo aura parmi ses adversaires le maire sortant Raymond N’dohi.

Le porte-parole du gouvernement Sidi Touré avait affirmé que “la durée de la campagne (des élections locales) est de 14 jours, du 28 septembre au 11 octobre”, ajoutant que 20.219 bureaux seront repartis dans 10.464 lieux de vote.

Ce sont au total 772 candidatures qui ont été retenues pour les élections municipales et régionales couplées dont le scrutin est prévu le 13 octobre.

 

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment