10182018Headline:

Abidjan: Comment rendre visite à Simone Gbagbo ?

C’est à d’incessants ballets de visiteurs que l’on assiste à la résidence de l’ancien couple présidentiel depuis la sortie de Simone Gbagbo après sept années de détention. Mais comment décrocher un rendez-vous avec l’ex-première dame ?

Se rendre au domicile de la famille Gbagbo à la Riviera Golf, dans le quartier huppé de Cocody, relève d’un véritable parcours du combattant. Pas que le quartier soit tant surveillé au point de filtrer les entrées et sorties, mais la liste de visiteurs qui se bousculent au portillon pour voir Simone Gbagbo ne cesse de se rallonger au fil des jours. Toutefois, pour espérer passer quelques temps avec l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo, il faudra à l’avance prendre rendez-vous.

La dame commise à enregistrer les visites est Bintou Ouattara, l’assistante de Mme Gbagbo, qui est du reste très sollicitée depuis la sortie de prison de sa patronne. Cette dernière, très débordée, tient cependant à avertir le visiteur qui sollicite ses services. « Vous allez devoir attendre, patienter. Je ferai tout mon possible pour que vous puissiez la voir, mais comprenez que ce n’est pas facile. Je vous appellerai », a confessé l’un des visiteurs qui a eu l’honneur de saluer l’ancienne pensionnaire de l’école de gendarmerie.

Après l’enregistrement préalable dans l’agenda, il faudra attendre son tour, c’est-à-dire patienter encore pendant de longues heures avant d’être annoncé auprès de cette figure emblématique de la politique ivoirienne.

Quand arrive enfin l’heure de la visite, il faudra suivre le protocole selon l’ordre établi par les collaborateurs de Simone Ehivet Gbagbo, qui veillent minutieusement au respect de l’ordre et la discipline. Assis sous les tentes spécialement aménagées à cet effet, les visiteurs se voient servir des rafraichissements pour leur permettre d’attendre patiemment leur tour.

Ainsi, quand arrive l’heure de la visite, c’est la délivrance totale pour certains visiteurs qui ont dû venir la veille ou très tôt le matin pour apporter, les bras chargés de présents, compassion et encouragements à l’ancienne first lady ivoirienne qui est devenu le symbole d’une Côte d’Ivoire réconciliée.

Notons que seulement un mois après sa libération, Simone Gbagbo a reçu plus de 250 visites, au nombre desquelles d’illustres personnalités ivoiriennes, notamment Maurice Kakou Guikahué, qui lui étaient naguère opposées. Et ces visites sont loin de s’estomper, faisant par conséquent de la native de Moossou, une icône de la politique ivoirienne.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment