12142018Headline:

Abidjan: Des cadres du PDCI cherchent à consolider le parti.

Désiré N’zi Assamoua, membre du secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a lancé lundi à Abidjan, un mouvement dénommé “Pas à pas vers notre destin”, pour rassembler les militants de cette formation en proie à des dissensions.

“Nous avons le devoir de rester unis et solidaires. Notre mouvement souhaite rassembler tous les militants” du PDCI, a déclaré M. N’Zi, président de ce nouveau mouvement.

“Personne ne pourra nous empêcher de rassembler autour du président du parti, tous les hommes et toutes les femmes qui ont des divergences d’opinions avec certaines instances du parti”, a-t-il insisté.

Il a marqué son “soutien au Président du PDCI, Henri Konan Bédié”, qui est leur “symbole et guide”.

Face aux journalistes, Désiré Assamoua N’Zi a expliqué qu’”au PDCI, il n’y a pas de camp”, estimant qu’”on ne peut pas opposer Houphouët à Bédié”.

“Nous sommes contre le parti unifié et nous suivons ce que notre parti a décidé”, a-t-il ajouté, appelant à être tolérant envers les cadres de la formation politique qui ont été parrainés par le RHDP unifié, coalition au pouvoir, pour les élections locales du 13 octobre.

Début août, le PDCI a annoncé sa sortie du projet de parti unifié RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix) et décidé de mettre fin à son union scellée depuis 2005 avec le RDR, alors que les deux formations étaient dans l’opposition.

La formation politique du président Henri Konan Bédié a décidé également d’investir ses propres candidats pour les élections municipales et régionales.

Ce mouvement intervient deux mois après le lancement d’un mouvement favorable au parti unifié dénommé “sur les traces d’Houphouët-Boigny”, présidé par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment