05262019Headline:

Abidjan: DJ Volcano annonce la chute du pouvoir actuel.

A l’en croire Guillaume Soro sera candidat en 2020 et les Ivoiriens vont se lever comme un seul homme pour chasser ceux qui sont présentement autour de Ouattara.

« Je suis encore assis sur le tabouret je ne vais pas me rallier au RHDP et vous n’allez pas pouvoir m’enlever », défie l’artiste D J volcano.

« Guillaume Soro dit qu’il n’est pas dans votre affaire de RHDP unifié. Les éléphants de Côte d’Ivoire à leur tour disent qu’ils ne sont pas dans votre affaire de RHDP unifié », rappelle-t-il et de s’interroger, « donc qu’allons-nous faire ? Ne vont-ils pas jouer la Coupe d’Afrique des nations ? ». « On va demander au FC Agboville d’aller représenter les éléphants parce qu’ils ne vont pas se rallier au RHDP. Vous dites trop de choses », dit l’artiste. Et de menacer, « Guillaume Soro sera candidat en 2020, cela ne vient pas de moi, ni de lui ».

« Les Ivoiriens veulent qu’il soit candidat pour enlever ce gouvernement de dictateurs ». A l’en croire, « le pays va de mal en pire. On ne peut plus parler ». « Vous n’êtes pas les fondateurs de ce pays. Les Ivoiriens ne sont pas votre propriété encore moins la Côte d’Ivoire », lance Miezan Kouatrin et de rappeler, « vous êtes de passage. C’est nous qui vous avons installé au pouvoir » « Pourquoi depuis votre accession au pouvoir plus rien ne va dans ce pays ? », s’interroge-t-il.

« En 2020, tout va changer. Vous qui êtes autour du président, vous viendrez demander pardon à Soro et vous rallier ». « En 2020, les Ivoiriens vont se lever comme un seul homme pour vous chasser du pouvoir », prévient-il. Le chouchou des enfants, Miezan Kouatrin dit DJ Volcano était devenu un bagnard pendant la crise post-électorale. Pendant plusieurs jours, il avait séjourné dans les geôles de la Préfecture de Police d’Abidjan parce qu’on le soupçonnait d’être un « rebelle » à la solde du RHDP.

C’est à la veille de la marche du 16 décembre 2011 qu’il avait été arrêté. « J’ai été arrêté le mercredi 15 décembre à la veille de la marche du Premier ministre, Guillaume Soro sur la RTI. Derrière ma moto, j’ai écrit : «A chacun son tour». Certaines personnes ont interprété mal mon écriteau. Au niveau de la Riviera 2, alors que je me rendais chez mon manager, j’ai été arrêté par des policiers en faction », expliquait-il dans un entretien qu’il accordait au journal le Patriote en 2011.

Et d’ajouter, « j’ai cru à un contrôle de routine. Mais le sous-officier s’est mis à crier : «Couche-toi ! Descends de ta moto ! Arrête de téléphoner. On te connaît. Tu te promènes pour donner la position des FDS. Puis l’agent de m’interroger : «Tu fais quoi dans la vie ?». Je lui ai répondu que j’étais un artiste. Il a demandé : «Quel est ton parti politique ?». Je lui ai répondu calmement que j’étais RHDP. L’agent de police est alors entré en colère et lâche : «Au lieu de faire le bon choix, tu es avec les rebelles» ».

Karina Fofana

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment