10192018Headline:

Abidjan: Duncan lance “l’appel de Grand-Bassam” en faveur de Ouattara.

Dans la guéguerre entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié au sujet du Parti unifié, Daniel Kablan Duncan a choisi son camp. Lors d’une manifestation à Grand-Bassam, le Vice-président ivoirien a appelé à soutenir le président de la République.

Le stade de Grand-Bassam était plein à craquer, ce samedi 25 août 2018. C’était à l’occasion du concert de la Tabaski organisée par la jeunesse du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de cette station balnéaire. Aussi, devant un public totalement acquis à sa cause, Daniel Kablan Duncan a tenu à lancer un appel à la population de la ville dont il est le représentant à l’Assemblée nationale.

En effet, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est traversé par un vent de division entre pro et anti-Parti unifié. Alors qu’Henri Konan Bédié insiste pour l’alternance en faveur d’un militant actif de son parti lors de la présidentielle de 2020 suite à l’appel de Daoukro, Alassane Ouattara indique, quant à lui, que tout le monde pourra se présenter et seul le meilleur sera retenu.

Dans cette dichotomie entre le président de son parti et le chef de l’Etat, le Vice-président Kablan Duncan a clairement tourné le dos au premier cité pour lancer un appel en faveur du second. Ainsi, devant les Bassamois, le Député de Grand-Bassam a indiqué que la paix tant prônée par le père fondateur Félix Houphouët-Boigny trouve sa matérialisation sous la gouvernance du président Ouattara.

Voilà pourquoi il déclare : « Chères sœurs, chers frères, si nous pouvons nous retrouver aujourd’hui dans ce stade pour chanter et danser, c’est parce que le pays a retrouvé la paix. Si chacun de nous, chaque matin, peut se lever et aller dans son champ, à son bureau, à son atelier ou tout simplement aller se chercher. Si les élèves et étudiants peuvent aller en classe, c’est tout simplement parce qu’il y’a la paix. »

Pour ce faire, ajoute-t-il, « aucun sacrifice n’est grand pour la paix ». Il appelle donc la population de sa ville et l’ensemble des Ivoiriens à la cohésion, à la paix et à la réconciliation autour du président Alassane Ouattara. « C’est en entretenant la paix et la concorde au sein de la société ivoirienne, marquée de nos différences, que nous pourrons continuer à travailler en vue de profiter des fruits de notre travail et faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 », s’est-il voulu formel.

Duncan a par ailleurs égrené les nombreux projets de développement déjà réalisés ou en cours de réalisation à Grand-Bassam sous la gouvernance du président Ouattara. Par conséquent, appelle son auditoire à soutenir le chef de l’Etat : « Nous comptons sur vous pour porter le président Alassane Ouattara vers l’émergence en 2020. »

Notons que Daniel Kablan Duncan est favorable à une adhésion du PDCI-RDA au RHDP unifié, et ce, avant la prochaine élection présidentielle. Cette position tranche diamétralement avec celle officielle du parti adoptée au cours du Bureau politique du 17 juin dernier. C’est à juste titre que le vice-président, coordonnateur des vice-présidents du PDCI, s’est fait hué par des militants lors de cette assemblée.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment