11172018Headline:

Abidjan: EDS entame la bataille pour Gbagbo, Blé Goudé et les militaires

La libération de Laurent Gbagbo, Blé Goudé et les militaires est le second combat de Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), coalition de l’opposition qui a efficacement lutté pour rallier les chancelleries à sa cause. Elle salue la décision prise par le chef de l’État Alassane Ouattara, mais réclame qu’elle soit étendue aux militaires.

Comme le PDCI du président Henri Konan Bédié, l’ EDS s’est félicité de la libération de 800 prisonniers liés à la crise poste-électorale de 2011. Et comme le plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire, elle affirme que cette décision a été favorisée par le soutien des chancelleries à la position qu’elle défend. Mais désormais, elle met le cap sur la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, mais aussi pour les militaires non inclus dans la décision du président Ouattara.

Communiqué de l’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté
– Salue cette décision, certes tardive, mais qui contribuera à décrisper l’environnement sociopolitique qui est devenu insupportable ;

– Souhaite que l’ordonnance d’amnistie s’étende aux militaires dont nous demandons la libération ;

– Se félicite de ce que ses préoccupations relatives à la question des prisonniers politiques aient été entendues par les chancelleries qu’il a visitées et dont les pressions ont abouti à la prise de cette importante décision politique;

– Souhaite que cette mesure prise par les tenants actuels du pouvoir inspire les autorités de la CPI afin qu’elles mettent aussi en liberté le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé pour donner toute ses chances à la véritable réconciliation et à la paix durable en Côte d’Ivoire ;

– Prend acte de ce que le pouvoir ait enfin compris la nécessité de reformer la Commission en charge des élections, conformément à l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples

– Souhaite que cette réforme de la CEI intervienne dans un cadre consensuel et inclusif, gage d’élections justes transparentes et crédibles en Côte d’Ivoire.

Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté souhaite enfin un bon retour dans leurs familles respectives tous les frères et sœurs qui ont passé, de façon injuste, toutes ces années en prison.

Que Dieu qui est Justice , Amour et Vérité, bénisse la Côte d’Ivoire, notre beau pays.

Pour EDS,

Le Président

Pr Georges-Armand OUEGNIN.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment