10192018Headline:

Abidjan: Enfin la paix retrouvée entre Ouattara et Soro ?

Guillaume Soro a été reçu en audience par le Président Alassane Ouattara, le 7 août dernier, après la célébration de la fête de l’indépendance. Contrairement aux fois précédentes, cette rencontre qui a eu lieu au domicile du chef de l’Etat s’est tenue dans une bonne ambiance.

Le divorce semble totalement consommé entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. En témoigne la décision du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de se retirer du processus de mise en place du Parti unifié et de sa volonté de retirer tous les ministres issus de son parti du gouvernement.

Qu’à cela ne tienne! Le président ivoirien qui entend assurer sa succession par une nouvelle génération est en train de battre le rappel de ses troupes pour constituer une majorité présidentielle forte pour aller au prochain scrutin présidentiel.

A cet effet, le chef de l’Etat a eu une rencontre très cordiale avec Guillaume Kigbafori Soro, à 17 heures GMT, au soir de la célébration de l’indépendance. Loin d’être anodine, cette rencontre intervient au lendemain de la loi d’amnistie autorisant la libération d’environ 800 prisonniers, dont Souleymane Kamaraté Koné alias Soul to Soul, le chef du protocole du président de l’Assemblée nationale.

A la résidence présidentielle de Cocody Riviera Golf où la rencontre s’est tenue, l’ambiance était très détendue. « Tout s’est bien passé, il y eu même des éclats de rire », rapporte un proche du chef de l’Etat. C’est dire que les relations entre le président de la République et le chef du Parlement sont en passe de se normaliser après une brouille intervenue après une vague de mutineries et surtout l’arrestation de Soul to Soul en 2017.

Au-delà de la reconnaissance de vive-voix pour la libération de son compagnon, Soro Kigbafori Guillaume a également évoqué avec le chef de l’Etat la question du Parti unifié, les élections municipales et régionales qui se tiendront le 13 octobre prochain et bien d’autres sujets touchant à la politique nationale et à la cohésion au sein du Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel dont Ouattara est le président d’honneur et Soro le vice-président chargé de la région du Tchologo.

Notons que cette rencontre a été élargie à Téné Birahima Ouattara, le frère cadet du président, et le ministre Sidiki Konaté, un proche de Guillaume Soro.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment