08212018Headline:

Abidjan: Guillaume Soro, Que ceux qui sont en prison retrouvent leurs familles

En visite à Fresco, le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro s’est prononcé sur la réconciliation en Côte d’Ivoire. Le chef du parlement a notamment évoqué la question des personnes détenues.

Encore un appel à la libération des prisonniers issus des crises politiques en Côte d’Ivoire ! Depuis Fresco, Guillaume Soro a lancé un appel en faveur des personnes détenues en Côte d’Ivoire.

« Je veux que les Ivoiriens soient réconciliés et que tous ceux qui sont en prison retrouvent leurs familles et qu’on se mette ensemble, victimes et bourreaux pour travailler pour le développement de la Côte d’Ivoire », a indiqué celui qu’on surnomme le PAN.

A Fresco dans le cadre d’une visite privée, Guillaume Soro s’est montré offensif à l’endroit de ceux qui selon lui, « ne veulent pas de la réconciliation ». « Ceux qui sont en prison, c’est ceux qui croient qu’il n’y aura pas de réconciliation (…). Ou bien, ceux qui ne veulent pas de la réconciliation n’ont qu’à prendre la place de ceux qui sont en prison », a martelé le vice-président du Rassemblement des Républicains (RDR).

Le député de Ferkéssédougou a par ailleurs profité de ces moments avec les populations de la ville située dans le Gbêkê pour faire son mea-culpa. « Faire la guerre, ce n’est pas une bonne chose. C’est pourquoi je viens vous demander pardon », a-t-il avoué. Et d’ajouter : « Je suis légitimement fondé pour parler de réconciliation parce que j’ai été un acteur dans ce pays ».

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment