11212018Headline:

Abidjan: Guillaume Soro – RDR, le temps du divorce a-t-il sonné ?

Les jours de Guillaume Soro à la vice-présidence du RDR chargé de la région du Tchologo sont comptés. Selon des informations exclusives en notre possession, des dignitaires du parti présidentiel veulent évincer le PAN de leurs rangs.

Les rapports entre Guillaume Soro et le Président Alassane Ouattara se sont dégradés à la suite de l’éclatement d’une vague de mutineries en janvier et mai 2017. Et depuis, en dépit des efforts des deux personnalités ivoiriennes pour afficher publiquement d’excellentes relations, le feu continue de couver sous la cendre. Ces relations s’étaient davantage détériorées avec l’emprisonnement de Souleymane Kamaraté Koné dit Soul to Soul après la découverte d’un impressionnant arsenal de guerre à son domicile de Bouaké.

Les choses se normalisaient après l’ordonnance d’amnistie prise par la Président Ouattara le 6 août dernier. À la faveur des élections régionales et municipales, plusieurs candidats indépendants, dont Tehfour Koné à Abobo, ont revendiqué le parrainage de Guillaume Soro sans jamais être contredits par l’homme placé à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire par l’ancien parti du chef de l’État (RDR) fondu dans le RHDP.

Le double jeu auquel se livre le PAN avec le parti dont il se réclame du bout des lèvres n’a pas été du goût des cadres de la rue Lepic qui entendent traduire Soro Kigbafori Guillaume devant le Conseil de discipline du RDR pour l’entendre sur cette question. Le ministre Sidiki Konaté avait déjà déploré le fait que le nom de Soro soit mêlé à des candidatures indépendantes. « J’aurais aimé que le nom de Soro ne soit pas associé à des indépendants », avait-il annoncé, indiquant par ailleurs qu’au moment opportun, son désormais ancien compagnon de la rébellion (Forces nouvelles) sera entendu par la direction du RDR.

Après la percée des indépendants dans le nord et dans l’ouest du pays aux élections locales du 13 octobre dernier, les barons du parti au pouvoir entendent saisir la secrétaire générale du RDR, Kandia Camara aux fins de convoquer une réunion d’urgence, les jours à venir, pour statuer sur le cas de Guillaume Soro.

La présence d’Affoussy Bamba comme représentante de Guillaume Soro au congrès extraordinaire du PDCI à Daoukro est pour ces derniers la provocation de trop, surtout parce qu’il n’avait dépêché personne officiellement au congrès constitutif du RHDP unifié.

Le décor semble donc planté pour éjecter l’ancien Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) du RDR, pilier du RHDP unifié.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment