05242019Headline:

Abidjan: Guillaume Soro solidaire d’Ehouo Jacques.

Guillaume Soro était chez le Député Ehouo Jacques, ce dimanche, pour mieux s’enquérir des procédures judiciaires dirigées contre lui. Au terme de sa visite, le Chef du Parlement appelle les autres Députés à la solidarité.

Le Député Jacques Gabriel Ehouo est accusé de détournement d’environ 6 milliards de Francs CFA à la Mairie du Plateau. Aussi, les poursuites judiciaires engagées contre le Maire de cette commune des affaires ont jusque-là empêché l’installation du Conseil municipal dont il est la tête de liste. Guillaume Soro, accompagné de certains de ses proches collaborateurs, s’est donc rendu au domicile du Député-Maire du Plateau pour avoir de plus amples informations à propos de l’affaire Ehouo qui défraie la chronique ces derniers mois dans la capitale ivoirienne.

Au terme de sa visite, le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne a déclaré : « Je suis ici ce soir pour rendre une visite de fraternité et de solidarité à mon collègue, le Député Ehouo. Vous savez que depuis plusieurs semaines, je dirai même quelques mois, nous avons eu échos de l’effervescence qui a couru et qui s’est emparée de son activité et de sa candidature à la mairie du Plateau. Pourtant, ma présence ici aujourd’hui se justifie par le fait que c’est un collègue, et qu’il fallait que je vienne non seulement le saluer, mais mieux, m’informer de la situation et des faits allégués qu’il subis. »

Poursuivant, Guillaume Kigbafori Soro a par ailleurs témoigné sa solidarité à l’Honorable Ehouo Jacques. Pour ce faire, il appelle les autres Députés à avoir ce même élan de solidarité vis-à-vis de leur collègue, car « ça n’arrive pas qu’aux autres ». Sans pour autant se dérober de la justice, encore moins de ses responsabilités, le Patron des Députés ivoiriens appelle ses collègues à agir au « nom de l’intérêt supérieur de l’Etat ».

Cependant, l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara interpelle les autorités politiques et judiciaires quant aux procédures diligentées contre Jacques Ehouo. « Il n’est pas bon de donner le sentiment d’un harcèlement », a-t-il conclu.

A noter qu’étaient présents à cette rencontre Maurice Kakou Guikahué et plusieurs cadres du PDCI, ainsi que des chefs Atchans, communautés dont est issue le Maire Ehouo, et plusieurs de ses proches.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment