12142018Headline:

Abidjan: Il est de retour au pays après quelques jours passés à Paris, en France; Étienne Kobenan Kouassi Adjoumani, satisfait.

Il est de retour au pays après quelques jours passés à Paris, en France. Étienne Kobenan Kouassi Adjoumani, le président exécutif du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » et ministre des Ressources animales et halieutiques, est rentré de Paris, mardi 20 novembre 2018, à l’issue d’une mission visant à « vendre » le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, parti unifié) à l’extérieur.

Vers 20h 30 quand M. Adjoumani a fait son entrée dans la salle d’honneur de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, il a été accueilli par de chaleureuses acclamations de militants de son mouvement, mais aussi du Rhdp venus l’attendre. Dans la salle des officiels attenante, où il s’est installé, Kobenan Kouassi Adjoumani a donné son sentiment. Il a surtout fait le point de sa mission, notant que « tous nos objectifs ont été atteints ».

« Les nouvelles sont très bonnes. Vous avez dû le constater, il semble que c’est l’une des rares fois où la mobilisation a été intense. Et vous avez dû voir les images. En l’espace de 4 jours de publicité, nous avons mobilisé toute l’Europe. Ils sont venus de partout, de l’Allemagne, de l’Angleterre, de l’Italie, de Bruxelles et de toute la France. La cible qui était visée était bien composite. Nous avons passé le message, d’abord de notre mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », qui est un mouvement qui prône la paix, la cohésion sociale et qui œuvre au côté du président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, pour la paix et le développement dans la sérénité. L’occasion a été pour nous également de nous adresser aux militants du Pdci-Rda dont la plupart des délégués étaient présents, et où nous leur avons porté la bonne nouvelle de la mise en place du Rhdp parti unifié dont le chef incontesté est le président Alassane Ouattara », a déclaré M. Adjoumani. Selon lui, les militants vivant en Europe ont bien accueilli le message qu’il a véhiculé.

« Mais je crois qu’aujourd’hui, la plupart des militants qui avaient eu des informations autres que ce que nous avions donné, ont accepté d’adhérer massivement au Rhdp parti unifié. Ça, c’est ce qu’il faut saluer. Et c’est pour cela que nous avons fait le déplacement. Donc pour nous, c’est un réel motif de satisfaction au moment où nous arrivons dans notre pays. Motif de satisfaction parce que tous nos objectifs ont été atteints, les militants ont été séduits par notre message. On a dû rectifier des choses qui se disaient, comme quoi le Pdci est lésé dans le partage des postes. Nous avons fait un chapelet des nominations en ce qui concerne les hauts postes et vous avez dû constater que le Pdci n’est pas mal loti. Les militants, avec nous, ont reconnu cela, ils nous ont félicités, ils nous ont magnifiés. Même ceux qui étaient partis pour opposer une résistance à ce que nous allions faire, ont été séduits par la teneur de nos discours, et à la fin, ils nous ont acclamés », s’est-il réjoui, ajoutant qu’il est revenu reprendre le travail gouvernemental mais aussi, il va retourner sur le terrain pour expliquer le bien-fondé de la mise en place du parti unifié. Il a salué la présidente des femmes du parti unifié Rhdp, Odette Éhui, qui a mobilisé les femmes de l’Union des femmes du Pdci-Rda de Paris. « Les femmes de l’Ufpdci sont acquises à la cause du Rhdp parti unifié. Elles étaient nombreuses dans la salle », a-t-il affirmé, exprimant sa satisfaction d’avoir à ses côtés, le « jeune et dynamique » président de la jeunesse du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », Félix Éhui. Celui-ci conduisait à l’aéroport une importante délégation.

« La moisson a été abondante et c’est normal qu’un tel accueil me soit réservé », a estimé M. Adjoumani.

Hervé KPODION

lebanco.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment