05232019Headline:

Abidjan: Jacques Ehouo est en liberté assure son avocat.

Ehouo

Le nouveau maire élu du Plateau, Jacques Ehouo, n’est pas aux arrêts, contrairement aux informations sur les réseaux sociaux soutenant le contraire, a confié son avocat Me Claver N’dry, joint par téléphone par un journaliste d’Afrique-sur7, ce jour.

“Il n’a pas été arrêté contrairement à ce que les gens disent’’, a affirmé Me N’dry.

Mardi soir, l’information de l’arrestation de Jacques Ehouo, dont le domicile, selon ces mêmes informations, était encerclé par les forces de l’ordre, avait enflammé la toile.

D’autres internautes dont le journaliste Fernand Dedeh et le député Alain Lobognon affirmaient que “ordre avait été donné d’arrêter le député Ehouo’’, sans dire qui avait donné cet ordre.

Me N’dry dit n’avoir aucune information sur un quelconque mandat d’amener de la police pour son client.

Jacques Ehouo, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle) a été élu lors de des élections municipales du 13 octobre 2018 face à Fabrice Sawegnon, le candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Toutefois, le nouveau maire élu et son conseil municipal n’ont pu jusqu’à présent être installés.

Le 1 janvier, le gouvernement, arguant de l’expiration au 31 décembre des mandats des anciens conseils en place dans cinq communes du pays dont le Plateau, a décidé de mettre ces municipalités sous administration préfectorale appelée “délégation spéciale’’.

Ce que dénoncent le parti et les avocats de M. Ehouo.

www.afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment