12122018Headline:

Abidjan: Kobenan Adjoumani, frondeur jusqu’au bout.

Kobenan Kouassi Adjoumani a connu diverse fortune, ce lundi. Conspué et hué au PDCI, le fondateur du mouvement “Sur les traces d’Houphouët-Boigny” a été triomphalement accueilli au RHDP. Il remet toutefois en cause les décisions du Bureau politique du PDCI.

L’atmosphère était survoltée pour Kobenan Kouassi Adjoumani, ce lundi, lors du Bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui s’est tenu à Daoukro. L’ancien Porte-parole du vieux parti a quasiment échappé à un lynchage de militants gonflés à bloc et qui voulaient lui faire la peau, n’eût été la vigilance de sa garde rapprochée.

Changement de décor, changement d’ambiance. Arrivé à Abidjan, le ministre des Ressources animales et halieutiques a été accueilli dans une liesse populaire par les membres du RHDP unifié. Il s’est aussitôt rendu à la patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire où se déroulait la cérémonie d’investiture des 204 candidats du Parti unifié pour les élections locales et régionales du 13 octobre prochain.

Arrivé sur les lieux, il s’est dirigé directement sur le podium où il a eu droit à une chaude poignée de main du Président Alassane Ouattara, qui n’a pas manqué de faire remarquer que le président du Conseil régional du Gontugo porte encore à son coup le badge du BP du PDCI.

Ragaillardi par ce soutien, Adjoumani a fustigé les décisions prises lors du Bureau politique de Daoukro. « Normalement les décisions prises aujourd’hui devraient être prises au cours d’un congrès et non bureau politique. Elles sont contestables. J’aviserai le moment venu », a-t-il fait remarquer.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment