10222018Headline:

Abidjan: La CEI pris d’assaut par les candidats!

Dossiers en main, accompagnés pour certains de leur équipe, les candidats aux élections locales prévues le 13 octobre en Côte d’Ivoire se bousculaient mercredi au siège de la Commission électorale indépendante (CEI), à la clôture du dépôt des candidatures.

A 17 H 00 (Gmt et locale), ils étaient plus de 100 personnes, candidats et collaborateurs, rassemblés dans la cour de la CEI, devenue exiguë en cet ultime jour de dépôt des candidatures aux régionales et municipales.

Pour plusieurs, les difficultés enregistrées pour la constitution des dossiers de candidature n’ont pas permis le dépôt les premiers jours. “Depuis 12H00 nous sommes là et jusqu’à cette heure, nous n’avons pas encore été reçus, lâchait un candidat dépité et visiblement épuisé, dans la file d’attente.

Depuis la mi-journée, les candidats s’enchaînaient sans discontinuer à la CEI, créant un embouteillage sur la voie menant à l’institution.

Après Georges Monney, candidat indépendant à Marcory (Sud Abidjan), escorté en fanfare avec trois cars de sympathisants, Colette Koné, cadre du PDCI, candidate indépendante à Cocody (Est Abidjan) faisait son entrée à la CEI, encadrée de son équipe dont certains étaient vêtus de t-shirt à son effigie.

Parmi les candidats marquants de cette journée figurait également l’ex-footballeur international Bonaventure Kalou, candidat indépendant aux municipales à Vavoua (Centre Ouest), qui promet d’apporter des “idées nouvelles”.

Après le dépôt de sa candidature, M. Kalou, qui a le soutien de “la plupart” de ses ex-coéquipiers, annonçait un match de gala de football samedi à Vavoua.

Famoussa Coulibaly, député de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI, membre de la coalition au pouvoir) qui s’est porté candidat indépendant “pour répondre à l’appel des populations” de Divo (Centre Ouest), s’en allait quant à lui “confiant”, après avoir rempli toutes les formalités.

Outre les candidatures des indépendants, et celle du président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan, les candidatures du RHDP unifié, regroupant les partis de la coalition au pouvoir et ceux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ont été déposées.

Le PDCI qui avait demandé plus tôt dans la journée, “un réaménagement” des dates du dépôt des dossiers de candidatures pour les élections locales et le scrutin, évoquant les vacances judiciaires, a commencé à acheminer les dossiers de ses candidats à la CEI vers 17H00 (GMT et locale).

Le parti de Henri Konan Bédié qui s’est retiré de la coalition au pouvoir présente une vingtaine de candidats pour les régionales et plus de 100 pour les municipales.

Le RHDP unifié qui est pour le maintien des dates du scrutin a aussi parrainé plus de 100 candidats aux municipales et une vingtaine pour les régionales. Les candidats avaient jusqu’à 00H00 pour déposer leurs dossiers. La liste des candidats retenus sera publiée début septembre.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment