11212018Headline:

Abidjan: La tension monte d’un cran entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro!!!

Plus question pour Alassane Ouattara de laisser Guillaume Soro maintenir le flou autour de son appartenance au RHDP unifié. A en croire le site cotedivoirenews.ci, le Président d’honneur du RDR donne jusqu’à la première semaine de Novembre au chef du Parlement pour clarifier sa position.

Ce n’est toujours pas l’accalmie du côté de la rue Lepic, où le Président Alassane Ouattara est de plus en plus irrité quant aux attitudes de Guillaume Soro. Les relations se sont en effet dégradées entre le chef de l’Etat et le Président de l’Assemblée nationale suite à l’éclatement d’une vague de mutineries en janvier et mai 2017. L’arrestation de Souleymane Kamaraté Koné dit Soul to Soul après la découverte d’un impressionnant arsenal de guerre à son domicile de Bouaké avait également renforcé ce fossé.

Après plusieurs rencontres entre ces deux personnalités ivoiriennes et la libération du chef du protocole du PAN, l’on croyait à un retour définitif au calme. Que nenni ! Le feu continue toujours de couver sous la cendre au sein du parti au pouvoir.

Le président ivoirien milite pour la création d’un Parti unifié. Il s’est, à l’occasion, brouillé avec Henri Konan Bédié, son principal allié au sein de la coalition au pouvoir. La position de Guillaume Kigbafori Soro semble pourtant très ambigüe dans ce bras de fer entre ces deux leaders.

Et pour ne rien arranger, Soro Guillaume a parrainé des candidats indépendants qui ont affronté ceux de la majorité présidentielle lors des élections régionales et municipales du 13 octobre dernier.

Cette situation n’a donc pas été du goût des barons du Rassemblement des républicains (RDR) qui entendent traduire le vice-président du parti chargé de la région du Tchologo devant la haute direction pour qu’il s’explique sur cette question.

Alors qu’il était absent de l’Assemblée générale constitutive du RHDP du 16 juillet 2018, Guillaume Soro s’est cependant fait représenter par la ministre Affoussiata Bamba-Lamine au 6e Congrès extraordinaire du PDCI-RDA, le 15 octobre dernier, à Daoukro.

Le président Alassane Ouattara, président du RHDP unifié, est donc monté au créneau pour taper du poing sur la table. Selon une source bien introduite au palais, le Président a lancé cet ultimatum à son ancien Premier ministre. « Il faut que les choses soient clarifiées maintenant, car ce double jeu n’est pas acceptable », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Jusqu’à la première semaine du mois prochain, il faut qu’il dise officiellement avec qui il est. »

Guillaume Soro assumera-t-il donc son divorce d’avec le parti au pouvoir, ou fera-t-il profil bas ?

Telle est l’équation à plusieurs inconnues dont la résolution permettra de connaitre d’ores et déjà les camps qui s’affronteront lors de la présidentielle de 2020.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment