07192018Headline:

Abidjan: La tension ne cesse de monter de plus en plus entre Bédié et Alassane; Ouattara vraiment décidé à se passer de Bédié

La tension ne cesse de monter de plus en plus entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Et pour cause, la formation du nouveau gouvernement ivoirien s’est fait à l’insu du président du PDCI.

Au début de leur idylle, le président Alassane Ouattara s’était engagé à consulter son “aîné” Henri Konan Bédié avant de prendre toutes décisions importantes concernant l’orientation de sa politique. Ce tandem et cette complicité au sommet de l’Etat qui avait jusqu’ici bien fonctionné est en passe de s’effriter sur l’autel de l’alternance 2020.

Le président d’honneur du Rassemblement des républicains (RDR) avait en effet indiqué qu’il ne formera son nouveau gouvernement qu’avec des personnalités favorables au Parti unifié. Chose promise, chose due. Ce nouveau gouvernement composé de 41 membres ne comprend essentiellement que des membres issus des formations politiques ayant adhéré au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et des ministres PDCI favorables à cette nouvelle entité politique.

Notons à toutes fins utiles que ces ministres du parti septuagénaire s’étaient rendus auprès de Bédié à Daoukro pour le convaincre d’adhérer au Parti unifié avant la présidentielle de 2020, contrairement aux résolutions du Bureau politique du PDCI. Le “Sphinx de Daoukro” avait donc éconduit ces ministres. Et refusant toute discussion à ce sujet, il leur avait par ailleurs notifié que cette question ne sera évoquée qu’après l’élection présidentielle.

Aussi, le président Ouattara, déterminé à consolider l’alliance au pouvoir, s’est cette fois-ci passé de son allié dans la formation de son nouveau gouvernement. Chose qui a somme toute irrité le PDCI qui n’a pas manqué de produire un communiqué pour marquer son étonnement et surtout son indignation.

Communiqué du PDCI à propos du nouveau gouvernement
Le mercredi 04 Juillet 2018, Son Excellence, Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, a rendu la démission de son Gouvernement et a été reconduit dans ses fonctions, le même jour, par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à l’effet de former un nouveau gouvernement.

Le mardi 10 juillet 2018, la Présidence de la République de Côte d’Ivoire a rendu publique la liste des nouveaux membres du Gouvernement.

Au cours de la séance de travail, tenue le mercredi 11 juillet 2018 de 18 h 00 à 19 h 30mn, entre Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et ses Vices -Présidents, il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n’a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau Gouvernement.

En conséquence, le PDCI-RDA marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP.

Fait à Abidjan le 11 juillet 2018

P. le président du PDCI-RDA

P/O Le secrétaire Exécutif chargé des

Commissions Technique Nationales

Porte-Parole du PDCI-RDA

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment