06202018Headline:

Abidjan: l’avocat de Simone Gbagbo demande au gouvernement la “remise en liberté” de sa cliente-Les raisons

Me Rodrigue Dadje, avocat de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo a exhorté jeudi le gouvernement ivoirien la remise en liberté de sa cliente, “condamnée à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat”, lors de la crise post-électorale de 2010, dans un communiqué.

“J’exhorte le gouvernement ivoirien à remettre en liberté Simone Gbagbo, qui ne fait l’objet donc d’aucune condamnation à ce jour”, a déclaré Me Rodrigue Dadje, ajoutant que sa condamnation à 20 ans, “est sensée n’avoir jamais existé”. Selon l’avocat,” la Cour d’assise n’aurait jamais dû condamner Simone Gbagbo”, conformément à l’Article 563 du code de procédure pénale.

La Cour suprême de Côte d’Ivoire a “rejeté” en mai 2016, le pourvoi en cassation de Simone Gbagbo, rendant ainsi définitive sa condamnation à 20 ans de prison. Le 5 janvier, Me Dadjé, a accusé le gouvernement ivoirien d’avoir “une fois de plus privée” sa cliente, détenue depuis trois ans à l’école de gendarmerie d’Abidjan, de “son droit de visite”dans une note.

Alerte info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment