11162018Headline:

Abidjan: Le cercle de Guillaume Soro s’enrichit d’un député!

Alors que Guillaume Soro est sous la menace d’une radiation du RDR, un Député vient de se rallier à un mouvement qui lui est proche. Yao Soumaïla, transfuge du RDR dénonce les dérives de son parti lors des récentes élections.

En dépit de la sérénité affichée par les barons du parti au pouvoir, la tempête continue de souffler au sein de la case des républicains. Alors que 26 élus locaux indépendants, notamment 25 Maires et un Président de Conseil régional, viennent de rejoindre le RHDP unifié, Yao Soumaïla, Député RDR de Koun-Fao vient de faire le chemin inverse.

Le désormais ancien Départemental du Rassemblement des républicains (RDR) de la localité dont il est le Représentant à l’Assemblée nationale a en effet démissionné du parti présidentiel pour rejoindre le Réseau des amis de la Côte d’Ivoire (RACI), mouvement proche de Guillaume Soro et dirigé par l’Honorable Mamadou Soro Kanigui.

Mais ce départ du Parlementaire ne s’est pas fait dans le silence. Ce nouveau membre de la GSK Team a clairement fustigé le pouvoir d’Alassane Ouattara dans la conduite des affaires d’État et surtout pour l’environnement sociopolitique devenu délétère en Côte d’Ivoire.

« Je m’engage à me consacrer dorénavant au renforcement et au rayonnement du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) et à me mettre au service de Son Excellence Kigbafori Guillaume Soro, Président d’honneur dudit mouvement », s’est-il voulu formel.

Il s’est par ailleurs exprimé à travers un communiqué dans lequel il évoque les raisons de son départ.

Les raisons du Député Yao Soumaïla pour sa rupture avec le RDR
1- En ma qualité de Secrétaire Départemental du Rassemblement Des Républicains (RDR) et militant de première heure de ce parti fondé sur les valeurs d’humanisme, d’État de droit et de rassemblement par feu Djeni Kobina, je dénonce la dissolution au secret de cet instrument politique en faveur d’un nouveau parti dont les débuts ne présagent rien de rassurant, car faisant resurgir les vieux démons de la dictature, des emprisonnements et assassinats des citoyens pour leurs opinions et engagements politiques.

2- L’amalgame entre le RHDP et le RDR rend impossible un travail efficace d’encadrement politique de nos laborieuses populations dont nous avons la lourde et exaltante responsabilité d’éduquer aux principes démocratiques.

3- L’utilisation abusive des moyens de l’État par et pour le RHDP au préjudice d’autres citoyens porteurs d’opinions différentes indique clairement que le pouvoir actuel a abusé des populations ivoiriennes, s’inscrivant ainsi aux antipodes des valeurs autrefois clamées.

4- L’intolérance dont font preuve les gouvernants vis-à-vis de tous ceux qui manifestant des opinions contraires en les limogeant des fonctions publiques et politiques, l’instrumentalisation de la justice et des forces de sécurité qui devraient être au service de tous, indiquent que loin d’être les rassembleurs qu’ils ont prétendus être, ils sont plutôt claniques et divisionnistes.

Et de ce fait, ils conduisent inéluctablement notre peuple vers des horizons d’incertitude.

5- Les récentes élections locales désastreuses se sont avérées une grotesque foire à la fraude, traduisant ainsi un recul démocratique sous le régime RDR-RHDP.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment