12142018Headline:

Abidjan: Le FPI perd de plus en plus sa sérénité; La peur commence à s’emparer du parti de Gbagbo avec les décès successifs de ses cadres…

Le FPI perd de plus en plus sa sérénité. La peur commence à s’emparer du parti de Laurent de Gbagbo avec les décès en cascade de ses cadres dont Marcel Gossio, Aboudramane Sangaré et le professeur Sery Bailly. Pendant ce temps, le RHDP veut tout rafler sur son passage au soir du 16 décembre dans le cadre de la reprise des élections couplées régionales et municipales dans certaines localités dont Port-Bouët, Bingerville, Lakota….

Ça craint au FPI et les journaux bleus ne le cachent plus. Les quotidiens proches du FPI en parlent ce mardi 04 décembre. Le Quotidien d’Abidjan plante le décor de ces grosses inquiétudes au sein du parti de Laurent Gbagbo. « Décès en cascade au FPI : Ça commence à faire peur », reconnaît le Quotidien d’Abidjan qui dévoile une analyse sur la situation que vit le FPI. La succession des décès de personnalités de premier plan dont Marcel Gossio, Aboudramane Sangaré et le professeur Sery Bailly a sorti de son mutisme le quotidien proche du FPI.

Toutefois, Le Temps suscite un brin d’espoir au sein de l’ex-parti au pouvoir en dévoilant qu’il y a de fortes chances que Laurent Gbagbo soit le plus rapidement acquitté. « Le gouvernement Ouattara prêt à accepter un acquittement de Gbagbo. Les aveux du ministre Amon Tanoh », peut-on lire sur la couverture du quotidien.

L’autre actualité livrée ce jour par les quotidiens ivoiriens, c’est la reprise des élections régionales et municipales le 16 décembre dans certaines localités. « Conseil des ministres, reprise partielle des élections régionales et municipales : le scrutin le 16 décembre, la campagne du 08 au 14 décembre », lit-on dans le quotidien pro-gouvernemental Fraternité Matin. Pour ces élections dont la campagne démarre ce samedi, Le Patriote dévoile les réelles intentions du RHDP. « Port-Bouët, Bingerville, Lakota…, le RHDP veut tout rafler », dévoile le quotidien proche du parti au pouvoir.

Au plan international, certes la Côte d’Ivoire préside le Conseil de sécurité de l’Onu comme l’écrit Fraternité Matin, toutefois le pays perd l’organisation de la Can 2021 rétrocédée au Cameroun. « Organisation de la Can 2021 : le complot de la CAF contre la Côte », « l’organisation de la Can 2021 retirée à la Côte d’Ivoire », « la CF renvoie la Côte d’Ivoire à 2023 », peut-on lire dans les quotidiens Le Patriote, L’Expression et Fraternité Matin.

À côté des faits qui occupé la Une de l’actualité de ce jour, il faut compter avec le dossier Agro-business. Des souscripteurs qui attendent toujours de trouver une issue heureuse de cette affaire sont revenus à la charge demandant le retour de Christophe Yapi. « Agro-business : les souscripteurs veulent le retour de Yapi », écrit Le Patriote. Et Le Nouveau Courrier de confier : « Agro-business : Des souscripteurs disent leur 4 vérités à Ouattara ».

Tout en espérant que vous avez pris plaisir à nous lire, nous vous souhaitons de passer une agréable journée et à demain pour une autre revue de la presse.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment