11122018Headline:

Abidjan: Le jeudi 25 octobre prochain, les journaux ne paraîtront pas sur le territoire ivoirien; En voila les raisons…

Cette décision fait suite à une Assemblée générale extraordinaire du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’ivoire (GEPCI) qui a eu lieu au siège de l’institution à Adjamé.
Selon le bureau exécutif du GEPCI, les médias entrent en grève pour contester la subvention de 706 000 000 FCFA octroyée à la société d’Etat Edipresse.
En effet, cette mesure de financement est en violation flagrante des règles de fonctionnement du FSDP dont l’aide est exclusivement dévolue à la presse privée.

Ce jeudi 25 octobre, sur l’étendue du territoire ivoirien, aucune presse ne paraîtra. Cette action pacifique permettra aux acteurs des médias de protester vigoureusement contre les décisions qui tendent à mettre en mal la presse ivoirienne.

« Le bureau exécutif du GEPCI invite les entreprises de presse à faire preuve de solidarité et d’engagement pour la réussite de ces différentes actions. Il y va de la pérennité et la survie même de la presse ivoirienne », conclut le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

En dépit de certaines presses papiers subventionnées à coup de dizaines de millions de FCFA chaque année, d’autres sont mises à l’écart.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment