10212018Headline:

Abidjan: Le mea culpa des Imams d’Abobo à propos de Laurent Gbagbo.

Plus d’une vingtaine d’Imams de la commune d’Abobo sont allés exprimer leur compassion à Simone Gbagbo, ce mercredi. Au cours de cette communion avec leur ancienne député, ces hommes de Dieu ont dit attendre le retour triomphal de Laurent Gbagbo.

Le 1er octobre prochain, se tiendra à la Cour pénale internationale (CPI) une audience relative à l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Cette audience est la résultante d’une requête déposée auprès des juges de la Cour par les avocats des deux détenus ivoiriens. Le juge Cuno Tarfusser avait, en effet, autorisé les deux défenses à plaider la relaxe de leurs clients après le passage des 82 témoins de la procureure Fatou Bensouda.

Aussi, depuis la libération de l’ancien Vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, après près d’une décennie de détention à La Haye, les espoirs se sont ravivés chez les partisans de l’ancien président ivoirien quant à sa prochaine libération. Même du côté du pouvoir d’Abidjan ou de certaines opinions naguère hostiles à cette éventualité, la libération de Gbagbo devient de plus en plus envisageable.

Lors de la rencontre avec l’ancienne première dame, ces Imams venu de la commune d’Abobo ont traduit leur ferme conviction de l’innocence du couple Gbagbo à propos de toutes les accusations portées contre eux lors de la crise postélectorale. « Quand les gens disent que vous avez tué les gens à Abobo, que le président Gbagbo a tué les gens à Abobo, ce sont des mensonges, moi je suis témoin, ton mari a fait beaucoup pour les musulmans », a déclaré l’Imam d’Abobo Touré Sekou.

Puis, il ajoute comme par prophétie : « Ce que nous faisons aujourd’hui est petit, mais nous attendons la sortie du président Gbagbo. Ce jour-là, s’il faut marcher pour aller à l’aéroport le chercher, nous le ferons. »

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment