09192018Headline:

Abidjan: Le message de rassemblement de Simone Gbagbo!

Recevant la Fédération FPI d’Abidjan Lagune, Simone Gbagbo a appelé tous les partis politiques ivoiriens à une union pour panser les plaies de la Côte d’Ivoire. Cela dénote de la part de l’ancienne première dame une volonté de rassembler tous les Ivoiriens autour de la Nation.

Le temps de l’adversité et de la division semble définitivement révolu. C’est du moins ce qui ressort du message de Simone Gbagbo lors d’une audience accordée aux militants du Front populaire ivoirien (FPI) de la Fédération d’Abidjan Lagune. L’idéal de départ de son parti qui était de « créer une Côte d’Ivoire prospère, apaisée, développée, unie, pleine d’amour les uns pour les autres » a été bafoué par les crises politiques successives et surtout la guerre qu’a connue le pays.

Mais passée cette sombre période de l’histoire, le temps est arrivé pour reconstituer la Nation ivoirienne, ressouder la fracture sociale et panser les plaies béantes d’un pays en quête d’unité. Pour ce faire, Simone Ehivet Gbagbo qui vient de bénéficier d’une ordonnance d’amnistie prise par le Président Alassane Ouattara après sept ans de détention, s’est engagée dans une dynamique de réconciliation.

Aussi, appelle-t-elle tous les partis politiques ivoiriens à se donner la main pour une Côte d’Ivoire une et indivisible. Dans la mesure où aucune tribu ou ethnie éburnéenne ne peut, à elle toute seule, rebâtir cette Nation, l’ancienne première dame a sollicité le concours de tous et de chacun pour accomplir cette œuvre salvatrice.

« Il faut le concours du FPI, il faut le concours du PDCI, il faut le concours du RDR, il faut le concours de l’UDPCI » pour ne citer que ces grands partis, afin de sauver la République. Elle précise toutefois que « ceux qui ont en eux cette sensibilité patriotique pour réaliser cette tâche, c’est le Front populaire ivoirien ».

Ce message sera-t-il entendu dans la mesure où le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, unifié) dirigé par Alassane Ouattara, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et bien d’autres formations politiques ivoiriennes s’activent, chacun pour son compte, à se donner les moyens de remporter la présidentielle de 2020 ?

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment