11132018Headline:

Abidjan : Le ministre Cissé Bacongo a partagé des moments de joie avec les fidèles musulmans de la mosquée Boribana de Koumassi Campement.

A l’occasion de la fête de la Tabaski, le ministre Cissé Ibrahim Bacongo a prié, le mardi 21 août 2018, avec les fidèles musulmans de Grand Campement de Koumassi, à la mosquée Boribana.

Le ministre Cissé Ibrahim était, le mardi 21 août 2018, à la mosquée Boribana de Koumassi Grand Campement, à l’occasion de la fête de la Tabaski. Il y a fait la prière avec les fidèles musulmans de ladite mosquée. Au terme de la prière, il a donné les raisons de sa présence à la mosquée Boribana. « C’est un moment de partage, de fraternité, mais aussi un moment d’écoute. Koumassi, comme vous le savez, est une commune déshéritée. », a-t-il déclaré.

Oui, le conseiller spécial du président de la République chargé des affaires juridiques, institutionnelles et politiques y était pour fraterniser et surtout être à l’écoute des fidèles musulmans de Campement. D’ailleurs, à la fin de la prière, l’imam Karamoko Diarra n’a pas manqué de le remercier pour son sens du partage. « Le ministre nous a donné mouton pour la Tabaski, la somme de 100 000 francs cfa au grand imam, 50 000 francs cfa au petit imam. Il a donné 150 000 francs cfa pour les travaux de la mosquée. On le remercie beaucoup… », a-t-il dit avant de donner une explication au sacrifice du mouton, lors de l’Aïd-el-Kebir. « Dieu avait dit à Abraham de tuer son enfant Ismaël. C’est au moment où il était prêt à égorger son fils Ismaël que Dieu a envoyé l’Ange Gabriel avec un mouton pour le sacrifier à la place d’Ismaël. Cela veut dire que si Dieu te demande de faire quelque chose et que tu obéis, il va te récompenser. C’est également Dieu qui a dit de tuer le mouton pour qu’il nous donne le paradis comme récompense. C’est sur le mouton qu’on montera le jour du jugement dernier parce qu’il n’y a pas de véhicule là-bas, c’est le mouton qui va nous transporter. »

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment