12172018Headline:

Abidjan: Le PDCI va protéger son logo selon Guikahué.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a dénoncé mercredi une “tentative de débauchage” de ses cadres pour les élections locales, précisant que “l’écrasante majorité des candidats” qui figurent également sur les listes du RHDP (Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix, coalition au pouvoir) ont “réaffirmé leur appartenance” au parti.

Lundi, le président Henri Konan Bédié avait convoqué pour une réunion individuelle, ces cadres à double casquette pour une “clarification”, afin d’éviter toute “confusion”.

“Au terme de (ces) clarifications, l’écrasante majorité des personnalités interpellées a réaffirmé son appartenance au PDCI et confirmé sa détermination à conduire la liste investie par le” parti, a affirmé le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kacou Guikahué, face à la presse.

M.Guikahué a dénoncé “une tentative de débauchage” des cadres du PDCI “à travers le chantage sur les postes occupés dans l’administration publique, les intimidations et menaces de tout genre”.

Le parti a également déploré “des inspections ciblées dans les municipalités dirigées par les cadres du PDCI, candidats à leur propre succession” aux élections locales prévues le 13 Octobre, estimant que ces “tracasseries violent la Constitution”.

Maurice Kacou Guikahué a condamné ces “pratiques tendant à la déstabilisation des partis politiques concurrents en vue de s’assurer le monopole du contrôle et l’animation politique”.

L’ex-parti unique qui s’est retiré de la coalition au pouvoir “s’insurge contre l’utilisation de son logo par le RHDP unifié”, dénonçant une “manœuvre de manipulation et d’intoxication” pour semer la “confusion dans l’esprit des électeurs”.

“PDCI pro-RHDP, ca n’existe pas. On est PDCI ou on est (du parti) unifié”, a tranché M.Guikahue, assurant que sa formation va “protéger son logo”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment