04242019Headline:

Abidjan: Le procureur Adou annonce les sorts de Ehouo et Lobogbon.

Le procureur Adou

Accusé d’avoir détourné sur la période 2004 à 2017, la somme de 5.142.033.200 de FCFA, des caisses de la mairie du Plateau, à travers son entreprise Négoce communication (NEG-COM), le député du Plateau a été entendu hier par la police économique.
Ensuite, Ehouo Jacques a été conduit le même jour devant le Parquet et le Procureur de la République a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre lui sans mandat de dépôt. 

Le candidat proclamé vainqueur lors des élections couplées du 16 décembre 2018 a été inculpé pour les faits de détournement de deniers publics, faux et usage de faux et de blanchiment de capitaux par le juge d’instruction du 5eme cabinet.

Ehouo Jacques a été laissé en liberté provisoire car ne pouvant faire l’objet d’arrestation sans l’autorisation du bureau de l’Assemblée nationale, conformément à l’article 92 alinéa 2 de la constitution. 

Le Procureur de la République, Adou Richard Christophe a affirmé à la presse ce jour que si la procédure enclenchée arrivait à son terme, le député du Plateau connaître une peine d’emprisonnement très lourde.

«Les articles 110 et 111 disent que lorsque le montant des détournements excède 25 millions s’est 20 années d’emprisonnement, » a précisé le Procureur de la République. 

Il a par ailleurs annoncé que le député Alain Lobogbon poursuivi pour des faits de divulgation de nouvelles fausses et d’incitation à la violence encourt une peine d’emprisonnement d’au moins 5 ans.

Il faut noter qu’il est reproché au ministre Alain Lobogbon d’avoir écrit sur les réseaux sociaux que le Procureur de la République a ordonné l’arrestation du député Ehouo Jacques alors qu’il n’en est rien.

Adou Richard–Christophe a révélé que les propos tenus par le député de Fresco ont été abondamment repris par les internautes et plusieurs organes de presse en ligne, et cette fausse nouvelle a créé l’émoi et engendré des manifestations, des sit-in et autres appels à la violence.

«Heureusement jugulés par les forces de l’ordre déployées dans les artères de la ville et principalement devant le palais de Justice, « a-t-il conclu.

Wassimagnon 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment