10192018Headline:

Abidjan: Le RDR s’ouvre au FPI, Anne Ouloto chez Marcel Gossio!

L’environnement politique ivoirien se recompose depuis l’importante décision prise par le Pdt Alassane Ouattara de libérer 800 prisonniers en lien avec la crise postélectorale. Le RDR a fait un premier pas vers son plus grand ennemi supposé de ces dernières années, le FPI de Laurent Gbagbo.

Le RDR a décidé de ne pas laisser le terrain politique au seul PDCI qui multiplie ces derniers temps les rencontres avec le FPI toutes tendances confondues. Pendant que le président Henri Konan Bédié recevait Pascale Affi N’Guessan, une de ses délégations était envoyée à Simone Gbagbo, la vice-présidente du FPI libérée récemment après 7 ans de prison.

Le RDR qui aurait dû capitaliser la libération de tous les prisonniers politiques pour s’ouvrir aux autres partis politiques dans le jeu des alliances était resté silencieux, ou alors très secret sur ses actions. Sur ce point, un changement s’opère puisqu’un premier pas officiel a été fait par ce parti vers son ancien allié du Front Republicain. Mme la ministre Anne Désirée Ouloto était en visite chez Marcel Gossio, un cadre du FPI version Affi N’Guessan.

Même si cette partie du Front Populaire Ivoirien de Gbagbo n’est pas la plus populaire, l’importance de la symbolique fera son travail et rien ne dit que le RDR du Président Alassane Ouattara ne va pas multiplier les offensives en direction de tout le FPI pour continuer de réunifier cette Côte d’Ivoire où tout le monde est d’accord sur la nécessité de construire la paix, ce qui passe aussi par une meilleure ambiance au sein de la classe politique. ​

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment