11192018Headline:

Abidjan: Le rêve de KKB pour la nouvelle Côte d’Ivoire…

KKB appelle les autorités ivoiriennes à transformer l’essai du 6 août dernier. Pour l’ancien député de Port-Bouët, il faut que le président Ouattara constitue une délégation de haut niveau pour rendre une visite à Laurent Gbagbo.

L’amnistie accordée par le président Alassane Ouattara à environ 800 prisonniers de la crise postélectorale, dont l’ancienne première dame Simone Gbagbo, est visiblement bien appréciée par l’ensemble de la classe politique ivoirienne. Kouadio Konan Bertin dit KKB, qui salue à sa juste valeur cette décision du président ivoirien, lui a cependant recommandé d’aller beaucoup plus loin pour la paix et la réconciliation nationale.

« Le président de la République vient de libérer les prisonniers politiques. C’est un acte important et significatif qui vient booster la réconciliation. Je voudrais le féliciter pour cet acte qu’il vient de poser. Et l’exhorter à aller plus loin en finissant en beauté ce qu’il a si commencé librement. A savoir, étendre son pardon à tous les prisonniers, y compris les militaires », a-t-il déclaré.

Poursuivant, il ajoute : « En nous inscrivant dans notre tradition ivoirienne, il est temps qu’une délégation de haut niveau gouvernementale aille rende visite à Laurent Gbagbo et à Blé Goudé à La Haye. Ne serait-ce que pour nous enquérir de leurs nouvelles, de leur état de santé. »

Notons que l’ancien président des jeunes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a déjà rendu visite aux prisonniers de La Haye. Aussi, pour lui, cet acte qu’il conseille vivement au président ivoirien contribuera à décrisper davantage le climat politique en Côte d’Ivoire.

Mais son appel sera-t-il entendu par le président Alassane Ouattara ?

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment