11182018Headline:

Abidjan: Le Vatican impliqué dans la réconciliation Alassane Ouattara et Konan Bédié.

Des tractations sont en cours pour réconcilier Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Les Rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire qui ont initié ces négociations bénéficient également de l’appui du Vatican.

Plus rien ne va entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. La pomme de discorde entre les alliés d’hier se situe essentiellement sur la question de l’alternance en faveur d’un militant du PDCI-RDA en 2020. Aussi, le président du vieux parti a décidé de retirer sa formation politique de tout processus de mise en place du RHDP unifié.

La tension qui est montée d’un cran entre ces deux leaders a engendré une vague de violences lors des récentes élections régionales et municipales qui ont vu s’affronter leurs candidats.

Eu égard à ces violences, la prochaine élection présidentielle s’annonce avec une certaine montée d’adrénaline dans les différents états-majors. Des chefs traditionnels et rois de Côte d’Ivoire ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes et jouer la carte de l’apaisement.

Ces têtes couronnées ont, pour ce faire, pris l’initiative de proposer leurs bons offices pour réconcilier les présidents Ouattara et Bédié en vue d’apaiser le climat socio-politique ivoirien. Aussi, entendent-ils composer une équipe restreinte qui se chargera de mener des négociations secrètes, sans tambours ni trompette, auprès de ces deux leaders politiques qui ne s’adressent presque plus la parole.

Loin d’être isolés dans cette démarche, ces autorités coutumières, dépositaires de la tradition ivoirienne, mettront à contribution les deux premières dames Dominique Ouattara et Henriette Konan Bédié pour donner plus de chance de succès à leur médiation.

A en croire une source diplomatique occidentale, le Vatican est également impliqué dans ces négociations qui apparaissent comme celles de la dernière chance. Le Président Ouattara aurait d’ores et déjà donné son approbation pour cette initiative qui permettra un nouveau rapprochement entre son « aîné » et lui.

Cependant, l’on s’interroge si les deux parties trouveront un compromis pour continuer à diriger ensemble la Côte d’Ivoire, d’autant plus que leurs positions semblent radicalement opposées et que le PDCI-RDA s’est lancé dans la formation d’une nouvelle plateforme politique avec l’opposition.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment