11122018Headline:

Abidjan: Les agents de la police municipale d’Abobo ont déguerpi les commerçants aux abords de la Mairie, un coup de ballais vient de se fait juste Après les élections.

Le nouveau maire de la Commune d’Abobo ne veut pas mettre du temps pour mettre de l’ordre dans sa commune. Juste après la proclamation des résultats de la commune d’Abobo, les agents municipaux ont déguerpi tous les vendeurs aux alentours de la mairie. C’était le lundi 15 Octobre 2018.

Visages apeurés pour certains et tristes pour d’autres, les tenants des commerces aux abords de la mairie de la Commune d’Abobo, se dépêchaient eux même de déplacer leurs marchandises du site, quand les agents de la mairie procédaient à l’enlèvement de ceux de leurs voisins. “Aucun vendeur ne doit rester devant la mairie” a déclaré, un agent de la police municipale qui demandait aux commerçants de quitter les lieux. Une nouvelle mesure qui ne semble pas plaire aux commerçants.

En effet, ces derniers ont regretté cette situation car, selon leurs propos, ils ne vivent que de ces activités depuis belle lurette. « C’est ici que nous gagnons notre pain quotidien. Où irons nous? », s’est alarmée dame Ami Sanogo, commerçante de sacs et autres marchandises. « Ils nous ont menti au départ Abobolais, nous a eu. C’est ça être à notre service? A peine élu il nous enlève le peu que nous avons, pourtant nous lui avons donné notre voix», a déploré un autre commerçant. « Ils sont tous pareils ces politiciens. Pendant leur campagne ils sont avec nous et après, ils revêtent leur vrai costume», s’est indigné Moussa F., vendeur d’accessoires de téléphone.

A la fin de cette opération, la mairie d’Abobo est devenue plus propre et plus facilement accessible. Jusqu’au mardi 16 octobre 2018 dans la matinée, les abords de la mairie gardait fière allure.

Comme le dit l’adage, l’on ne peut faire des omelettes sans caser les œufs. Aussi, les populations doivent-elles comprendre que pour ce faire, des sacrifices sont à consentir. Cependant, dans l’optique de ne laisser personne sans emploi, il serait également bon pour les autorités de trouver un autre espace pour ces commerçants.

Mélèdje Tresore

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment